10 avril 2015 – Rencontres occitanes Sauramps : « Se canta, que cante »

sauramps musique-200315-1Chanson occitane ancienne et nouvelle

Une alouette qui se pâme d’amour depuis le Moyen-Âge… Un oisillon qui chante éternellement pour une amie absente. Le temps qu’il fait ce soir et celui qu’il fera demain, le temps de notre vie éphémère… Une injonction hip hop à parler patois… Que serait notre langue occitane sans la chanson ?

  • La Talvera : Cançons del Cap del Pont. 22 titres arrangés et interprétés par la Talvera.
  •  Marie Rouanet : Lo vèspre es roge, aurem bèl temps. Paroles des chansons de Marie Rouanet.
  • Camille Martel : Massilia Sound System. La façon de Marseille. (Le mot et le reste)

La Talvera : Cançons del Cap del Pont. 22 titres arrangés et interprétés par la Talvera. Chansons, formules et jeux, recueillis à Albi et dans l’Albigeois, d’après le manuscrit de Gabriel Soulages (1838-1903)

Lo Cap del Pont, ou Bout du Pont d’Albi (aujourd’hui Quartier de la Madeleine), situé sur la rive droite du Tarn, fut le terrain où Gabriel Soulages (1838-1903) captura dans les mailles de ses filets d’intellectuel curieux et passionné, les meilleures pièces de ses collectages. Maire d’Albi de 1877 à 1888, cet avocat consacra les dernières années de sa vie à recueillir de la bouche des membres de sa famille et de son entourage ce qu’il nomma « Chansons et poésies populaires recueillies dans l’Albigeois ».

Ce recueil exceptionnel pour l’époque (près de 250 pièces collectées et retranscrites de façon rigoureuse) recèle un répertoire très vaste allant des berceuses, des comptines ou formules de l’enfance, aux jeux, aux chansons et chants à danser, et se termine par une partie consacrée à des chansons semi-lettrées et des compositions de chansonniers locaux.

 Marie Rouanet : Lo vèspre es roge, aurem bèl temps. Paroles des chansons de Marie Rouanet.

Mieux connue aujourd’hui pour ses œuvres littéraires en français, Marie Rouanet est aussi l’auteure de nombreuses chansons en occitan, dont elle s’est faite elle-même l’interprète. Portée par le plaisir du chant et consciente de la force que peut acquérir une chanson, au-delà de son apparente simplicité, elle nous offre ici les paroles d’un choix de ses chansons, des plus douces aux plus fortes, dont celle qui donne son titre au recueil :  « Lo vèspre es roge, aurem bèl temps / Le soir est rouge, nous aurons beau temps. »

 

Camille Martel : Massilia Sound System. La façon de Marseille. (Le mot et le reste)

Le groupe marseillais Massilia Sound System, vecteur essentiel de l’éclosion des mouvements hip-hop et reggae en France, fêtait ses trente ans en 2014. Ce groupe est devenu avec le temps un véritable phénomène social, porteur de revendications diverses, de la défense de la langue occitane à la lutte contre les inégalités sociales. Réalisé sur la base de nombreux entretiens avec les membres du groupe, d’importants acteurs de l’occitanisme, de la musique et du journalisme, cet ouvrage mêle portraits et fragments de vie, plongeant le lecteur dans l’univers décomplexé du groupe. De nombreuses photos compilées s’allient au texte et retracent le parcours de la formation. Disposant d’un accès aux archives personnelles des membres du groupe et de leurs proches, Camille Martel a su développer une analyse et un regard, il a fait la photographie d’une époque riche en aventures musicales.

Rencontres occitanes de Sauramps – Vendredi 10 avril 2015 – à 18 heures 30 – Auditorium du musée Fabre – Montpellier

En partenariat avec l’équipe de recherches RedOc / LLAC

 

Ce contenu a été publié dans Civilisations, Espace occitan / RedOc, Littérature et Arts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.