1er avril 2016-Journée d’études Louisa Paulin -Site Saint-Charles – salle 001

 9 h : accueil des participants – 9 h 15 : ouverture de la journée

Louisa-medaillon9 h 30- Michel Bousquet (société des amis de Louisa Paulin). Louisa Paulin, de Réalmont à Réalmont. Les origines sociogéographiques de l’écrivaine, l’association qui lui est consacrée.

10 h- Francés PIC. Ensag de bibliografia primària (l’òbra) e segondària (la critica, l’analisi, lo biografic) de Loïsa Paulin.

10 h 30- Jòrdi Blanc : La lenga de Loïsa Paulin

11 h- Philippe Gardy : Antonin Perbosc, Max Rouquette, Louisa Paulin : Bruits d’ailes, ombres et chants d’oiseaux dans Sorgas de Louisa Paulin

_____________________________________________________

14 h- Rose Blin-Mioch – Permanences et dissemblances dans les correspondances des poètes Louisa Paulin et Antonin Perbosc et Lydie Wilson de Ricard et Auguste Fourès 

14 h 30- Claire Torreilles : « Et maintenant à nos amours : la poésie ! » Les dialogues poétiques de Louisa Paulin avec ses correspondants Antonin Perbosc et René Rouquier.

15 h- Raymond Ginouillac : Louisa Paulin : cheminement dans les XIIe et XIIIe siècles

15 h 30- Marie-Jeanne Verny : Louisa Paulin – littérature orale et littérature écrite

16 h- Xavier Bach & Pierre-Joan Bernard – Per sortir las cançons del silenci.

16 h 30- Philippe Martel : conclusions de la jornada.

Depuis 2008, notre équipe de recherches est engagée dans un projet pluriannuel autour de la poésie occitane des années 1930-1960. Ce programme a été ouvert par le colloque de 2008 « Max Rouquette et le renouveau de la poésie occitane : la poésie d’oc dans le concert des écritures poétiques européennes (1930-1960), dont les actes ont été édités aux PULM. Il s’est poursuivi par des éditions critiques d’œuvres (Max Rouquette, René Nelli, Robert Allan…) et des journées d’études (Léon Cordes en 2013 , Les manuscrits du poème en 2014. Parmi les figures de poètes de la période envisagée, il en est une que l’on croit bien connaître, grâce notamment au travail précieux des éditions Vent Terral mais dont l’œuvre a donné lieu à trop peu d’études critiques, Louisa Paulin étant parfois réduite à une figure d’anthologies scolaires, ce qu’elle est aussi, à cause de la limpidité de ses textes. Il nous a semblé important d’aller au-delà ; c’est la raison pour laquelle nous avons souhaité consacrer à Louisa Paulin cette journée d’études.

Pour tout renseignements, contacter MJ Verny : mjvb@orange.fr.

Ce contenu a été publié dans Espace occitan / RedOc, Littérature et Arts, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.