Mardi 25 février 19 h Montpellier – Vent Terral, un éditeur occitan fête ses 40 ans

Dans le cadre des rencontres occitanes Sauramps, dans les locaux de la librairie à 19 h.

Vent Terral : en langue d’oc, le mistral, le vent de terre : écho sonore des interpellations et des murmures des hommes, des bruits des métiers et de la rumeur des activités, mémoire des espaces traversés.

pec-demi-300dpi1- Portulan, de Roland Pécout : un des plus beaux livres du XXe siècle enfin réédité.

En 1978 et 1981, paraissaient successivement 2 ouvrages de Roland Pécout, récits de voyages en Orient effectués dans les années 1970. Le premier volume, déjà édité par Vent Terral, était quasiment épuisé et le deuxième introuvable depuis très longtemps. Les voilà réunis grâce à cette réédition. Le premier volume est celui du désert, de la Turquie à l’Afghanistan, pays bien-aimé de l’auteur et le deuxième est celui des pays de l’humidité et de l’eau, Inde et Pakistan avec une belle place faire au Laddakh, autre espace de prédilection. Cette œuvre reçut un accueil très favorable de la critique qui salua notamment le refus de l’enfermement géographique, la libération de la langue choisie – l’occitan – par rapport à son espace de référence : on parla alors de « déterritorialisation » géographique.

http://www.vent-terral.com/blog/?s=POrtulan

Consulter aussi le site Roland Pécout, un écrivain voyageur.

2- Jaurès 2014, philosophe et politique, par Jòrdi Blanc

À l’occasion du centième anniversaire de son assassinat, c’est un retour à Jaurès que nous propose Jòrdi Blanc, créateur des éditions Vent Terral, auteur de plusieurs ouvrages sur Jaurès et éditeur de ses Œuvres philosophiques dont le volume III vient de paraître. 

Sait-on que Jaurès a d’abord été philosophe ? Reçu premier à l’École normale supérieure, professeur au lycée d’Albi puis à la faculté des Lettres de Toulouse, il est l’auteur de deux thèses soutenues en Sorbonne en 1892, De la Réalité du monde sensible et Les premières Esquisses du socialisme allemand. C’est comme un « penseur d’action » qu’il se définissait lui-même. Et que ce soit sur sa conception du rapport des classes sociales et de la démocratie, de la justice, de la liberté, de l’humanité et de la paix, sa pensée éclaire son action d’un jour nouveau.

http://www.vent-terral.com/blog/category/selection/jean-jaures-selection/

Présenté par Marie-Jeanne Verny, en présence des auteurs, Roland Pécout et Jòrdi Blanc.

En partenariat avec l’équipe de recherche RedOc-LLACS – Université Paul-Valéry – http://www.univ-montp3.fr/llacs/

Ce contenu a été publié dans Civilisations, Espace occitan / RedOc, Littérature et Arts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.