Les nouvelles technologies au service du Moyen âge occitan

thalamusL’édition électronique du Petit Thalamus   est avant tout la restitution scientifique du corps documentaire de la ville de Montpellier en accès libre sur la toile depuis novembre 2014. Il s’agit du résultat de quatre ans de travail pluridisciplinaire soutenus par l’Agence Nationale pour la Recherche, la Région Languedoc-Roussillon et la Mairie de Montpellier et rassemblant quasiment vingt chercheurs (UPV, Montpellier 1, École des Chartes, USVQ, La Sapienza-Rome) autour des « Humanités Numériques ».

La présente édition, qui suit le protocole international de la TEI (Text encoding initiative), permet actuellement de donner à voir l’extraordinaire work in progress d’une écriture collective et évolutive : celle des annales de Montpellier, chronique consulaire de la ville. Il est à noter que, au fil de l’évolution de cette écriture mémoriale, l’occitan s’impose pendant plus de 150 ans comme la seule langue du gouvernement de la ville.

Le corpus juridique du Petit Thalamus –qui complétera dans les mois à venir cette édition – témoignera également de la décision des consuls de Montpellier d’abandonner l’usage du latin en faveur de l’occitan même dans l’écrit normatif.

Ce contenu a été publié dans Espace occitan / RedOc, Traduction et édition de textes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.