Karim Benmiloud

Domaine latino-américain

BenmiloudProfesseur de littérature latino-américaine à l’Université Paul-Valéry Montpellier III et membre de l’Institut Universitaire de France.

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud (1992-1998), agrégé d’espagnol (1995), docteur ès-lettres avec une thèse intitulée Vertiges du roman mexicain contemporain : Salvador Elizondo, Juan García Ponce, Sergio Pitol (2000), habilité à diriger des recherches (2007), il est l’auteur d’une cinquantaine d’articles et de cinq ouvrages sur la littérature hispano-américaine contemporaine.

Spécialiste de la littérature mexicaine de la seconde moitié du XXe siècle, il travaille à la fois sur des auteurs consacrés (Juan Rulfo, Rosario Castellanos, Carlos Fuentes), sur la Génération du Demi-Siècle (Sergio Pitol, José Emilio Pacheco, Jorge Ibargüengoitia) et sur les nouvelles tendances de la littérature mexicaine contemporaine (Carmen Boullosa, Sergio González Rodríguez, etc.). A ce titre, il a été membre du « Comité d’Experts » pour l’organisation du Salon du Livre de Paris 2009 consacré au Mexique et il est membre du conseil de la Chaire d’Etudes Mexicaines (ChEM – IPEAT) de l’Université Toulouse II – Le Mirail.

Il travaille également sur la littérature colombienne (García Márquez), cubaine (Reinaldo Arenas, Guillermo Rosales), bolivienne (Edmundo Paz Soldán) et, surtout, chilienne, avec de nombreuses publications sur Roberto Bolaño.

CV complet 

Publications 

Bibliographie

Ouvrages

Principales publications (depuis 2006)

Sur la littérature mexicaine :

  • 1. « Le modèle du roman d’aventures revisité par Carmen Boullosa : Son vacas, somos puercos », in América (Cahiers du Criccal), n° 34 (Les modèles et leur circulation en Amérique latine), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2006, p. 57-67.
  • 2. « Artemio Cruz : roman cubiste » [Carlos Fuentes], in Claude Fell et Jorge Volpi (comp.), Cahiers de L’Herne n° 87 : Carlos Fuentes, Paris, L’Herne, 2006, p. 208-213.
  • 3. « Le chasseur chassé : une figure-type de l’ironie dans Maten al León de Jorge Ibargüengoitia », in Yves Águila (comp.), Humour et politique en Amérique latine, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, p. 305-367.
  • 4. « El personaje de Mariana en Las batallas en el desierto : un retrato Pop Art », in Pol Popovic Carric et Fidel Chávez Pérez (coord.), José Emilio Pacheco: perspectivas críticas, Mexico, Siglo XXI Editores, 2006, p. 302-328.
  • 5. « Une nuit au Jardin des Oliviers : “La noche que lo dejaron solo” de Juan Rulfo », in Milagros Ezquerro et Eduardo Ramos-Izquierdo (ed.), Ecos críticos de Rulfo (Actas de las Jornadas del Cincuentenario de “Pedro Páramo”), México, Rilma 2 – ADELH, 2006, p. 49-67.
  • 6. « Las muertas de Jorge Ibargüengoitia : contraintes, violences et maisons closes », in Milagros Ezquerro (dir.), Discours et contrainte, Les ateliers du S.A.L., parution en ligne, 2007 : http://www.crimic.paris-sorbonne.fr/actes/dc/benmiloud.pdf
  • 7. « Los pasos de López de Jorge Ibargüengoitia : dynamitage et triomphe de l’artifice », in América (Cahiers du Criccal), n° 38, La satire en Amérique latine, formes et fonctions (vol. 2), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2008, p. 11-18 ; et en espagnol, XXXVIII Coloquio Internacional IILI, Washington 2010 : http://www.iiligeorgetown2010.com/2/pdf/Benmiloud.pdf
  • 8. « Huesos en el desierto de Sergio González Rodríguez : de la investigación a la novela », in Dante Barrientos Tecun (dir.), Escrituras policíacas, la historia, la memoria (América Latina), Bologna/Aix-en-Provence, Astraea-Université de Provence, 2009, p. 23-38.
  • 9. « “Musitaremos el Origen”: origen y gestación en Balún Canán de Rosario Castellanos », in Pol Popovic Carric, Fidel Chávez Pérez (coord.), Rosario Castellanos: perspectivas críticas, Monterrey, Miguel Ángel Porrúa – Tecnológico de Monterrey, 2010, p. 295-330.
  • 10. « Trois biographies de Juan Rulfo », in Françoise Aubès et Florence Olivier (eds), América (Cahiers du Criccal) n° 40, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011, p. 165-178.
  • 11. « Los relámpagos de agosto de Jorge Ibargüengoitia : la crise du langage révolutionnaire », in Karim Benmiloud, Alba Lara-Alengrin, Laurent Aubague, Jean Franco et Paola Domingo (dir.), Le Mexique de l’Indépendance à la Révolution : 1810-1910, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 315-328.
  • 12. « Los minutos negros de Martín Solares : du polar au merveilleux », Colloque international « Au-delà du roman noir, le roman du crime » (24-25 mars 2011), à paraître.
  • 13. « Archéologie de l’image dans Zona sagrada de Carlos Fuentes », Colloque international « Les Lettres de Relation de Carlos Fuentes », Université Paris 3 (7-8 nov. 2011), à paraître.
  • 14. « Batalla en el cielo de Carlos Reygadas, o la radicalidad de los márgenes », Colloque international « Construcciones de la nación en el cine mexicano de la Época de oro al presente », Katholische Universität Eichstätt-Ingolstadt, Allemagne, (8-10 déc. 2011), à paraître

Sur Sergio Pitol :

  • 1. « Le fratricide de “Victorio Ferri cuenta un cuento” à “El oscuro hermano gemelo” : une clef de la création de Sergio Pitol », Bordeaux, Bulletin Hispanique, année 2006, tome 108, fascicule n° 1, p. 269-322. => PDF
  • 2. « Un historien enquête à Mexico : El desfile del amor de Sergio Pitol », in Caravelle (Cahiers du monde hispanique et luso-brésilien) n° 87 (« La ville et le détective en Amérique latine »), Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, décembre 2006, p. 15-28.
  • 3. «Un roman de l’artiste : El tañido de una flauta de Sergio Pitol » in Atala (Cercle de réflexion universitaire du Lycée Chateaubriand), n° 9, Rennes, mars 2006, p. 197-210 ; et aussi en ligne : http://www.lycee-chateaubriand.fr/cru-atala/publications/benmiloud.htm
  • 4. « La Fausse Tortue dans El tañido de una flauta de Sergio Pitol », in Yves Aguila (coord.), Figures, genres et stratégies de l’humour en Espagne et en Amérique latine, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p. 159-174.
  • 5. « El desfile del amor : comedia aristocrática », in Teresa García Socorro, Victorio Ferri se hizo mago en Viena (Sobre Sergio Pitol), Xalapa (Mexique), Universidad Veracruzana, 2007, p. 203-224.
  • 6. « Civilisation et barbarie dans “Nocturno de Bujara” de Sergio Pitol », in Daniel Vives (dir.), Cultures urbaines et faits transculturels, Rouen, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2011, p. 191-207.
  • 7. « El doble en El desfile del amor de Sergio Pitol », in Karim Benmiloud et Raphaël Estève (dir.). El planeta Pitol. Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2012
  • 8. « Sergio Pitol y el exilio republicano español en México », Colloque international « Le Mexique : terre d’accueil », Université de Provence (25-26 oct. 2011), à paraître.

Sur Roberto Bolaño :

  • 1. « “Sordel, Sordello, ¿qué Sordello?” Forme et fonction d’un leitmotiv dans Nocturno de Chile », in Fernando Moreno (coord.), La memoria de la dictadura, Paris, Ellipses, 2006, p. 148-157.
  • 2. « Figures de la mélancolie dans Nocturno de Chile » [Roberto Bolaño], in Karim Benmiloud et Raphaël Estève (coord.), Les astres noirs de Roberto Bolaño, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p. 109-134.
  • 3. « Transgresión genérica e ideológica en La literatura nazi en América de Roberto Bolaño », in Fernando Moreno (coord.), Roberto Bolaño, la experiencia del abismo, Santiago de Chile, Ediciones Lastarria, 2011, p. 119-131; en français : « Transgression générique et transgression idéologique dans La literatura nazi en América de Roberto Bolaño », in Jean Franco, Laurent Aubague et Alba Lara, (coord.), Paris, L’Harmattan, 2009, p. 323-339.
  • 4. « El señor Odeim y el señor Oido en Nocturno de Chile de Roberto Bolaño », Aisthesis (Revista Chilena de Investigaciones Estéticas), n° 48, Santiago de Chile, Pontificia Universidad Católica de Chile, dic. 2010, p. 229-243.  => http://www.scielo.cl/pdf/aisthesis/n48/art15.pdf

Sur d’autres littératures (Nicaragua, Cuba, Colombie, Argentine, Pérou, Bolivie) :

  • 1. « Du César au Christ : Simón Bolívar dans El general en su laberinto de Gabriel García Márquez », in Caroline Lepage (comp.), Gabriel García Márquez, soixante ans de lévitation, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p. 113-134.
  • 2. « Conquistador y caballo: avatares de una pareja en El estrecho dudoso de Ernesto Cardenal », in Jorge Shen Cham (ed.), Volver… a la fuente del canto: Actas del I Simposio Internacional de Poesía Nicaragüense del Siglo XX (Homenaje a Pablo Antonio Cuadra), Managua, Asociación PAC, 2005, p. 247-270.
  • 3. « El segundo libro de las Baladas de Manuel González Prada: una poesía entre tragedia y sátira », in Isabelle Tauzin (ed.), Manuel González Prada: escritor de dos mundos (Actas del coloquio Manuel González Prada), Lima-Bordeaux, IFEA-PUB, 2006, p. 215-226.
  • 4. « Insecto et incesto dans Cien años de soledad de Gabriel García Márquez : métamorphoses d’une anagramme », in Françoise Aubès (coord.), « Cien años de soledad » : fondations, héritages, crises, Paris, Ellipses, 2009, p. 31-47.
  • 5. « Del plagio y otros crímenes : una lectura de Río Fugitivo de Edmundo Paz Soldán », in Érich Fisbach (coord.), Tradition et modernité dans l’œuvre d’Edmundo Paz Soldán, Angers, Presses de l’Université d’Angers, 2010, p. 81-94.
  • 6. « Une Nef des Fous échouée à Miami : Boarding Home de Guillermo Rosales », in C. Lepage et A. Ventura (coord.), La littérature cubaine de 1980 à nos jours, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2011, p. 135-148.
  • 7. « L’ « extériorisme poétique » ou le refus des normes dans Homenaje a los indios americanos d’Ernesto Cardenal », in Carmen Val Julián, La realidad y el deseo. Toponymie du découvreur en Amérique espagnole (édité par Marie-Linda Ortega, Marina Mestre-Zaragoza, Julien Roger), Lyon, ENS LSH, 2011, p. 221-233.
  • 8. « Paul Groussac en la obra de Borges », in Magdalena Cámpora y Javier Roberto González (editores), Borges – Francia, Buenos Aires, Selectus (Pontificia Universidad Católica Argentina), 2011, p. 555-565. => PDF
  • 9. « Los signos del mal y la cultura popular en Los vivos y los muertos de Edmundo Paz Soldán », Littératures d’Amérique Latine, Écriture du mal, mis en ligne le 21 janvier 2011: http://revel.unice.fr/symposia/lal/index.html?id=266 ; et dans Francisca Noguerol Jiménez, María Ángeles Pérez López, Ángel Esteban y Jesús Montoya Juárez (eds.), Literatura más allá de la nación (de lo centrípeto y lo centrífugo en la narrativa hispanoamericana del siglo XXI), Madrid-Frankfurt, Iberoamericana-Vervuert, 2011, p. 125-137.

Organisation de colloques

  • Colloque national « Rencontres autour de Roberto Bolaño » Université de Bordeaux 3 (12 intervenants français, dont le traducteur Robert Amutio), , 9-10 novembre 2006. Annoncé dans l’Agenda du Monde des Livres, le colloque a donné lieu à un livre en collaboration (Les astres noirs de Roberto Bolaño) qui a été évoqué dans la revue française Chronic’art (n° 43, mars 2008), dans la revue espagnole Leer (n° 194, juil-août 2008) et sur l’antenne de France Culture (à l’occasion d’une émission spéciale des « Mardis littéraires » consacrée à Roberto Bolaño, 27 mai 2008, et de l’émission « Une vie, une œuvre : Roberto Bolaño », 5 décembre 2010). [organisé avec Raphaël Estève]
  • Colloque international « Hommage à Sergio Pitol, Prix Cervantès 2005 » à l’Université de Bordeaux 3 (20 intervenants, France, Mexique, États-Unis, Espagne, Bulgarie), en présence de l’auteur, de l’éditeur barcelonais Jorge Herralde (Anagrama), de Enrique Vila-Matas (écrivain espagnol), et de la traductrice française Martine Breuer, 30-31 mai 2008. Ce colloque a été annoncé dans la presse mexicaine (dans le quotidien Reforma du 26 mai 2008) et dans la presse espagnole (dans le quotidien El País du 8 juin 2008, sous la plume de Enrique Vila-Matas). [organisé avec Raphaël Estève]
  • Colloque international « Mexique 1810-1910 : d’une rupture à l’autre », Université Montpellier 3 (25 intervenants, France et Mexique), 11 et 12 mars 2010. Un long compte rendu du colloque a été publié dans l’hebdomadaire mexicain Proceso (n° 1741, 14 mars 2010). [organisé avec Alba Lara-Alengrin, Jean Franco, Paola Domingo, Laurent Aubague]
  • Colloque international « Trois écrivaines mexicaines : Elena Poniatowska, Ana García Bergua, Cristina Rivera Garza (générations, transmissions, mémoires) », Université Montpellier 3 (12 intervenants, France et Mexique), 17 et 18 mars 2011. [organisé avec Alba Lara-Alengrin]

Retour à la liste des membres