Séminaire RedOc : Chrétien de Troyes en Occitanie : Yvain comme hypotexte du « Jaufré »

llacs gilda

Intervenante : Lucilla Spetia (Université de l’Aquila-Italie)

Université Paul Valéry (site de Mende)
Séminaire de Recherche en Domaine occitan le 08 avril 2014
salle A105 de 17h15 à 19h15

Selon la définition du catalan Raimon Vidal, témoin de l’esthétique littéraire du XIIIe siècle, l’occitan serait la langue du grand chant courtois tandis que la langue d’oïl conviendrait mieux aux grands romans d’aventures et à la pastourelle.
Cette théorie linguistique des genres montre bien que la tradition romanesque du Nord de la France ne doit pas être ignorée lorsqu’on s’approche des rares romans occitans du Moyen âge. Si de son côté l’auteur du Roman de Flamenca témoigne de la connaissance directe des romans de Chrétien de Troyes, l’auteur du Roman de Jaufré  ne déclare pas ses modèles d’une manière aussi explicite. Le défi à relever pour le chercheur est donc bien celui de l’identification de la source (hypotexte) que l’auteur du roman occitan relit et transforme à la lumière de la réalité socio-économique du Midi médiéval.

Ce contenu a été publié dans Espace occitan / RedOc, Littérature et Arts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.