- Utpictura18 Voltaire

Utpictura18 - Voltaire

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
5 octobre 2013 : Exposition Le Goût de Diderot au Musée Fabre à Montpellier

    «  Eh, mon Dieu ! ma poule, te voilà bien triste, qu’as-tu ? - Mon cher ami, demande-moi plutôt ce que je n’ai plus. Une maudite servante m’a prise sur ses genoux, m’a plongé une longue aiguille dans le cul, a saisi ma matrice, l’a roulée autour de l’aiguille, l’a arrachée et l’a donnée à manger à son chat. » (Voltaire, « Dialogue du Chapon et de la Poularde ».)

~  Voltaire, Dictionnaire philosophique  ~

Agrégation de lettres, 2009. Dissertation


Dissertation à rendre pour le 5 novembre :

    Dans un dossier du Monde consacré à Voltaire et à Rousseau, Roland Barthes écrit : « Voltaire part du futile, le maintient par la simple poussée de l’anecdote, mais chemin faisant prend en écharpe tout le sérieux du monde : l’histoire, les idées, les civilisations, les crimes, les rites, la mauvaise foi, bref tout ce tumulte dans quoi nous nous débattons encore. [...] Ne voyons-nous pas que ce sont tout de même les œuvres de fiction, si médiocres soient-elles artistiquement, qui ébranlent le mieux le sentiment politique ? » (Roland Barthes, « D’eux à nous », Le Monde, 7 avril 1978, Œuvres complètes, Seuil, 1995, t.3, p. 822.)
    Dans quelle mesure ces propos vous paraissent-ils rendre compte de la stratégie et de la poétique du Dictionnaire philosophique ?



Dissertation sur table : samedi 6 décembre, salle B153, de 9h à 16h

Expliquez et commentez ces propos de Christiane Mervaud sur le Dictionnaire philosophique de Voltaire :
« En refusant l’exclusivité, la domination des “tyrans de l’âme”, en affirmant le droit à la parole plurielle, donc à la dissidence, le droit du relatif face aux absolus, Voltaire s’est efforcé de promouvoir “la révolution dans les esprits” qu’il appelait de ses vœux. D’où l’admirable consonance entre les vérités éclatées du Dictionnaire philosophique et sa forme éclatée. »
(Christiane Mervaud, « Le Dictionnaire philosophique : combats et débats », Revue d’histoire littéraire de la France, n° 95, 1995, p. 198.)



Dissertation à rendre pour le 17 décembre :

    Dans un article de la revue Esprit, Ghislain Waterlot écrit : « Arme dans un combat destiné à promouvoir une vision politique et sociale du monde, la tolérance devient violence. La virulente tolérance de Voltaire est altérée par le contact avec l’ennemi fanatique et, par un curieux choc en retour, prend la couleur et le ton de ce qu’elle devait détruire. » (« Voltaire, ou le fanatisme de la tolérance », Esprit, août-septembre 1996, p. 139.)
    Expliquez et commentez cette affirmation à la lumière de votre lecture du Dictionnaire philosophique.


Dissertation sur table : samedi 14 février, salle B153, de 9h à 16h