Développement Durable &Responsabilité Sociétale

 

La notion de développement durable et de responsabilité sociétale s’est imposée non plus comme une source de recommandation mais comme un impératif juridique qui englobe les champs économiques, sociaux et environnementaux. La seule adaptation de l’université aux nouvelles normes juridiques « durables » a ouvert la voie en 2016 à la construction d’une politique de développement durable et de responsabilité sociétale qui porte l’engagement de l’université.  La réalisation de cette politique s’est nourrie des défis et objectifs du Plan Vert, de la contribution de l’enseignement supérieur aux Objectifs Développement Durable tels que définis par l’ONU en 2015, des attentes de la CPU par le biais de son comité de transition écologique et du MESRI tout en ne perdant pas de vue les ressources propres de l’établissement et sa capacité à s’engager. Elle a donc été pensée autour de trois piliers stratégiques : la maitrise de la politique énergétique ; la réduction de l'empreinte écologique ; la poursuite des conditions d'une université durable et citoyenne. En contextualisant les enjeux du DDRS à tous les niveaux de l’organisation – dans la gestion du patrimoine et de l’administration, dans l’enseignement, les travaux de recherche, l’international, dans la Vie de Campus et en les portant dans les axes de développement de l’université pour les années à venir, la politique DDRS de l’université trouve un appui solide au sein de l’institution.  Cet engagement, et, sa réussite se trouvent fortement conditionnés par la transition numérique et l’innovation qui occupent dorénavant une place prépondérante au cœur de l’ensemble des missions et activités.