MOTION votée au CEVU du 15 avril 2020 à l’unanimité

Le cevu réuni ce jour souhaite réagir à la publication de l'arrêté du 3 avril 2020 relatif à la certification en langue pour les candidat.e.s inscrit.e.s. aux diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et au DUT, qui fait suite à l'arrêté  du 30 juillet 2018 relatif au diplôme national de licence et modifie les arrêtés du 17 novembre 1999 et du 3 août 2005. Nous souhaitons dénoncer les effets pervers de la mise en place d'un tel dispositif exigeant de tout candidat à la licence qu'il se présente à une certification en langue faisant l'objet d'une évaluation « externe » et étant « reconnue au niveau international et par le monde socio-économique » par le biais d'officines privées. Nous réaffirmons notre attachement aux certifications nationales de service public telles que le CLES (Certification de Compétences en Langues de l'Enseignement Supérieur) et le DCL (Diplôme de Compétence en Langue). Nous dénonçons cette dérive marchande et utilitariste et nous exigeons que cet arrêté soit retiré.