Entrée en Master : ce qui change avec l'application de la réforme

Une importante réforme du cursus conduisant au diplôme national de master a récemment été adoptée par l'assemblée nationale. Elle s'inscrit dans le cadre de la loi n°2016-1828 du 23 décembre 2016 portant adaptation du deuxième cycle de l'enseignement supérieur français au système Licence-Master-Doctorat.

Cette réforme, applicable dès la prochaine rentrée 2017-2018, vise la construction d'une offre de formation cohérente en master, assurant la continuité des études sans sélection entre le M1 et le M2, dans l'esprit des attendus de la réforme L-M-D de 2002. Elle acte de fait une mise en conformité du système L-M-D aux standards internationaux en assurant notamment un droit à la continuité des études sur deux années (quatre semestres) pour tous les étudiants qui obtiendraient leur M1. A compter de la rentrée 2018-2019 il n'y aura donc plus de dispositif de sélection entre le M1 et le M2.

Cette réforme permet en outre aux établissements d'enseignement supérieur de recruter à l'entrée du Master les étudiants titulaires du diplôme national de Licence en fonction de leur niveau pédagogique, de leur projet professionnel, de l'adéquation du candidat aux prérequis établis pour le Master visé. Elle assure encore un droit à la poursuite d'études pour ces mêmes étudiants titulaires d'un diplôme national de Licence, selon les modalités prévues par l'article L 612-6 du code de l'éducation. Elle s'accompagne enfin de la création d'un site internet d'information et d'orientation sur les offres de formation en Master au niveau national : Trouvermonmaster.gouv.fr

Dès à présent, si vous êtes étudiants de L3 et de M1, vous êtes au premier chef concernés par la mise en application de cette réforme, même si vous ne connaissez pas encore les résultats de votre année d'étude dans le diplôme que vous préparez. J'attire tout particulièrement votre attention sur le fait que ces mêmes dispositions s'appliquent aux étudiants actuellement inscrits en M1, dans le cas où leurs résultats ne leur permettraient pas d'accéder au M2. Pour les étudiants obtenant leur M1 cette année, la réglementation en vigueur prévoit à titre transitoire une sélection à l'entrée du M2 en 2017-2018 dans le cadre des filières de master ayant défini des capacités d'accueil.

Si vous souhaitez donc poursuivre vos études en Master dès la prochaine rentrée, il vous faut tout d'abord consulter le portail national trouvermonmaster.gouv.fr, accessible depuis le 1er février 2017. Vous y trouverez l'ensemble des filières de Master au niveau national, la description des prérequis, les capacités d'accueil, les modalités de dépôt des candidatures. Des liens vers les fiches CALES (Catalogue en ligne de l'enseignement supérieur) vous permettront de connaître le descriptif de chaque formation. Si certaines de ces informations ne figurent pas encore sur ledit portail, elles seront cependant consultables dans leur intégralité dès la fin du mois de février.

Il vous faudra ensuite candidater sur le ou les Masters de votre choix. Cette candidature doit se faire obligatoirement auprès de l'établissement dans lequel est proposé le Master concerné. Pour l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, un nouvel outil de candidature dénommé "ECandidat" sera ouvert à la mi-avril 2017. Il vous permettra de connaître les dates de début et de fin de candidature pour chacun des Masters et de constituer vos dossiers, lesquels seront ensuite examinés par les jurys de recrutement.

A l'échelle de notre établissement, les capacités d'accueil et les modalités de recrutement pour chaque mention et parcours de master seront soumises à adoption lors du CEVU du 21 février et du CA du 28 février.

Dans le cas où votre candidature ne serait pas retenue pour le master choisi, vous aurez la possibilité de faire valoir votre droit à la poursuite d'études auprès du Recteur de l'académie, lequel devra vous faire trois propositions de Master dont une dans votre établissement d'origine, en fonction du niveau de compatibilité du diplôme de Licence obtenu et du diplôme de Master proposé. Cette procédure de recours est encadré par un dialogue permanent de gestion entre le Rectorat et l'université Paul-Valéry Montpellier 3.

Le SCUIO-IP ainsi que les équipes pédagogiques dans vos départements de rattachement sont à votre disposition pour éclairer vos choix en fonction de votre parcours et de vos projets professionnels.

Bien cordialement,


Philippe JORON
Vice-président en charge du CEVU

Directeur de l'UFR5 - Faculté des Sciences du Sujet et de la Société
Professeur des Universités en sociologie
Équipe d'Accueil 4584 LERSEM/IRSA
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

https://www.trouvermonmaster.gouv.fr