Période de professionnalisation

Se qualifier et travailler en alternance : une chance pour chacun/e dans les nombreuses filières de l'université Montpellier 3.

CADRE JURIDIQUE : LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
La période de professionnalisation est un dispositif de formation continue régi par le nouveau Code du travail (Sixième Partie, Livre III).
L’action de formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail, à l'initiative soit du salarié dans le cadre du Compte Personnel de Formation, soit de l'employeur dans le cadre du Plan de Formation, après accord écrit du salarié.
Le salarié en période de professionnalisation suit des enseignements généraux, professionnels et technologiques dispensés par des organismes de formation ou par l'entreprise lorsque celle-ci dispose d'un service de formation.  En alternance, il acquiert dans l’entreprise un savoir-faire professionnel.

OBJECTIF : RENFORCER L'EMPLOYABILITÉ PAR LA QUALIFICATION
En alternant périodes de cours à l'université et phases en entreprise, la période de professionnalisation permet d’acquérir une qualification inscrite au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP) ou reconnue par une branche professionnelle.  Elle favorise le maintien dans l’emploi notamment de salariés en CDI ou bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion.
La période de professionnalisation s’adresse également à certains fonctionnaires d’Etat : elle contribue alors à prévenir les risques d'inadaptation des fonctionnaires à l'évolution des méthodes et des techniques et permet d’acquérir des compétences nouvelles lorsque leur emploi l’exige (Décret n°2007-1470 du 15 octobre 2007, chapitre IV).

UN LARGE PUBLIC CONCERNÉ

  • les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail ;
  • les salariés comptant plus de 20 ans d’activité professionnelle et les fonctionnaires d’Etat de plus de 20 ans de services effectifs.
  • les salariés âgés d’au moins 45 ans et qui disposent d’une ancienneté minimum d’un an dans leur entreprise ;
  • les salariés qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise ;
  • les femmes (salariées ou fonctionnaires d’Etat) qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité, les personnes (salariées ou fonctionnaires d’Etat) ayant bénéficié d’un congé parental ;
  • les bénéficiaires de l’obligation d’emploi prévue à l’article L. 5212-13 du code du travail, notamment les travailleurs handicapés ;
  • les salariés bénéficiant d'un contrat unique d'insertion.

TOUS LES DIPLÔMES D'ÉTAT DÉLIVRÉS PAR L'UNIVERSITÉ MONTPELLIER 3
Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires et toutes les licences, licences professionnelles, tous les masters sont inscrits de droit au Répertoire National de la Certification Professionnelle et donc accessibles aux périodes de professionnalisation.
De nombreux cursus de l'Université Paul Valéry Montpellier 3 ont par ailleurs déjà adopté un calendrier de formation et un emploi du temps compatibles avec l'alternance des cours et des périodes de formation en entreprise. Tous les diplômes sont organisés en modules.
Enfin, selon son expérience antérieure, le salarié peut éventuellement bénéficier d'aménagements individuels, notamment grâce à la Validation des acquis.

UNE FORMATION PRISE EN CHARGE ET RÉMUNÉRÉE
Pendant la période de professionnalisation et pendant le temps de travail, le salarié continue de percevoir sa rémunération.
Si la formation a lieu en dehors du temps de travail, l’employeur doit lui verser une allocation de formation égale à 50 % de sa rémunération nette de référence.
L’employeur définit avec le salarié la nature des engagements auxquels l’entreprise souscrit si l’intéressé suit avec assiduité la formation et satisfait aux évaluations prévues.
La période de professionnalisation permet à l'entreprise de bénéficier d'un financement par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) au titre du « 0,5% professionnalisation ».

DURÉE DE LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

  • 35 heures de formation minimum sur 12 mois pour les entreprises d’au moins 50 salariés
  • 70 heures de formation minimum sur 12 mois pour les entreprises d’au moins 250 salariés (durée minimum non applicable aux salariés âgés d’au moins 45 ans)
  • 80 heures de formation minimum sur 12 mois pour les salariés en contrat unique d’insertion

Remarque : le pourcentage de salariés simultanément absents au titre des périodes de professionnalisation ne peut, sauf accord de l’employeur, dépasser 2 % du nombre total de salariés de l’entreprise ou de l’établissement. En outre, dans les entreprises ou établissements de moins de 50 salariés, le bénéfice d’une période de professionnalisation peut être différé si 2 salariés au moins sont absents simultanément du fait des périodes de professionnalisation.

QUELLES DÉMARCHES ?
Si l'une des formations de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 vous intéresse, contactez le SUFCO, où un(e) conseiller(ère)-formation analysera avec vous le dispositif le plus adapté à votre situation puis vous aidera dans vos démarches administratives.

Plus d’informations : Sur le site Internet du Ministère du Travail