Parcours Santé et territoires

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master première année (M1) Santé et territoires offre aux étudiants une formation approfondie centrée sur l’offre de santé et l’analyse et la gestion des risques dans le domaine sanitaire et social. Cette formation prend en compte les problématiques de l’aménagement du territoire et des professions axées sur la santé et le social.

L’objectif de ce master est la formation de professionnels pouvant exercer des fonctions d’expertise, de conseil, de conception, de développement et d’évaluation des actions de prévention dans les secteurs sanitaire, social et médico-social.

Cette formation dispense des enseignements théoriques et pratiques permettant aux étudiants d’acquérir de solides compétences en matière de compréhension des politiques de santé pour appréhender la réalité sociale et spatiale des sociétés urbaines contemporaines.

La première année du master Santé et territoires a plus particulièrement pour fonction d’initier les étudiants aux méthodes de la recherche et de l’expertise en sciences sociales. Elle se termine par un stage d’au minimum 6 semaines en entreprise qui donne lieu à un mémoire et une soutenance orale.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche et de l’expertise en sciences sociales (traitement des données, enquête de terrain, analyse quantitative et qualitative, bio statistiques...),

- Analyser une problématique sanitaire et sociale, mobiliser les institutions et les acteurs locaux,

- Déterminer les objectifs et modéliser la situation,

- Analyser les circuits d’influence,

- Mettre en évidence les possibilités d’action,

- Planifier les stratégies et les mesures,

- Analyse de la solution, mise en place et suivi,

- Savoir mettre en place une action de prévention sanitaire et sociale,

- Construire un dispositif d’observation et de veille,

- Maîtriser les concepts et les démarches pour conduire des études ou des recherches,

- Développer une ingénierie de projet ou de programme,

- Maîtriser l’évaluation des actions de prévention,

- Savoir communiquer, négocier, travailler en réseaux,

- Avoir la réflexion éthique.

Conditions d'admission

En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail Ecandidat de l'université.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

  • Adéquation du profil du candidat avec les pré-requis de la formation
  • Prise en compte du parcours académique, des notes de Licence, CPGE, Master 1 (redoublants), du classement et des mentions obtenues
  • Grille d'évaluation du dossier à partir de 5 items :

- Projet universitaire,
- Projet professionnel,
- Préparation à la formation,
- Investissement dans le champ associatif (personnel ou professionnel),

- Relevés de notes.

Constitution d'une liste principale et d'une liste complémentaire.

 

Pour plus d'informations, consulter les rubriques "Public cible" et "Pré-requis nécessaires".

 

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCO : vae@univ-montp3.fr

Les étudiants étrangers doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site des Relations Internationales de l’Université : http://relations-internationales.upv.univ-montp3.fr

Public cible

Licence(s) conseillée(s) pour l'accès au M1 :

- Licence Sciences sanitaires et sociales
- Licence Sciences pour la santé
- Licence Géographie et aménagement

Pré-requis nécessaires

Pré-requis en termes de connaissances et de compétences :

- Connaissances : avoir une vision globale des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux en termes de politique de santé, de politique sociale, et une connaissance des populations cibles (publics vulnérables), ainsi que des connaissances théoriques associées (psycho-social...).

- Compétences : être capable d'analyser des situations concrètes dans le champ sanitaire et social, pour proposer des solutions restreintes et adaptées, et de développer une ingénierie de projet ou de programme destinée à des services et/ ou à de petites structures intermédiaires.

- Français maîtrisé. Pour les candidats non francophones, le niveau de français B2 est requis.

Responsable(s) de la formation

Christophe Evrard (christophe.evrard @ univ-montp3.fr)

Marie-Christine Courrouy-Michel (marie-christine.courrouy-michel @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Géographie, aménagement, environnement et développement (M.geo.ufr3 @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 04
Téléphone : 04 67 14 55 17

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 72
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M1 :

- M2 Santé et territoires (sur dossier de candidature)

- M2 MEEF parcours Sciences et techniques médico-sociales (accès possible soumis à condition après avis de la commission pédagogique)

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M1 :

- Les concours de l’enseignement et de l’éducation,

- Les concours de la fonction publique (concours de l’École Nationale de Santé Publique de Rennes, de la Sécurité Sociale et des Allocations Familiales, les concours administratifs, tant de l’administration sanitaire et sociale que des collectivités locales),

- Les métiers liés aux champs de la formation, des soins, de l’équilibrage social autour de l’analyse, l’évaluation et la gestion des risques dans le domaine sanitaire et social (secteurs publics, privés et associatifs : éducateur pour la santé, médiateur social, chargé de projet de prévention, cadre de santé, directeur d’hôpital, responsable d’ingénierie sociale).