Parcours Santé et territoires

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master deuxième année (M2) Santé et territoires offre aux étudiants une formation approfondie en géographie et aménagement centrée sur l’offre de santé et l’analyse et la gestion des risques dans le domaine sanitaire et social. Cette formation prend en compte les problématiques de l’aménagement du territoire et des professions axées sur la santé et le social.

L’objectif de ce master est la formation de professionnels pouvant exercer des fonctions d’expertise, de conseil, de conception, de développement et d’évaluation des actions de prévention dans les secteurs sanitaire, social et médico-social.

Cette formation dispense des enseignements théoriques et pratiques permettant aux étudiants d’acquérir de solides compétences en matière de compréhension des politiques de santé pour appréhender la réalité sociale et spatiale des sociétés urbaines contemporaines.

La deuxième année du master Santé et territoires complète le programme d’étude du M1 en poursuivant la formation des étudiants aux problématiques et aux méthodes de la recherche et de l’expertise en sciences sociales. Elle approfondit les connaissances des étudiants acquises au cours de leur première année de master.

En fin de seconde année, les étudiants doivent suivre un stage de 12 semaines minimum qui donne lieu à un mémoire et une soutenance orale.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche et de l’expertise en sciences sociales (traitement des données, enquête de terrain, analyse quantitative et qualitative, bio statistiques...),

- Analyser une problématique sanitaire et sociale, mobiliser les institutions et les acteurs locaux,

- Déterminer les objectifs et modéliser la situation,

- Analyser les circuits d’influence,

- Mettre en évidence les possibilités d’action,

- Planifier les stratégies et les mesures,

- Analyse de la solution, mise en place et suivi,

- Savoir mettre en place une action de prévention sanitaire et sociale,

- Construire un dispositif d’observation et de veille,

- Maîtriser les concepts et les démarches pour conduire des études ou des recherches,

- Développer une ingénierie de projet ou de programme,

- Maîtriser l’évaluation des actions de prévention,

- Savoir communiquer, négocier, travailler en réseaux,

- Avoir la réflexion éthique.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature les étudiants titulaires du M1 Santé et territoires sous réserve de l’accord du directeur de recherche et du responsable du master.

- Pour les titulaires d’autres diplômes, l’accès est soumis à l’étude d’un dossier par la commission pédagogique de validation.

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr3.fc@univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae @ univ-montp3.fr

Les étudiants étrangers doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site des Relations Internationales de l’Université : http://relations-internationales.upv.univ-montp3.fr

Responsable(s) de la formation

Christophe Evrard (christophe.evrard @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Géographie, aménagement, environnement et développement (michele.elmira @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 04
Téléphone : 04 67 14 55 17

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 72
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Santé et territoires a pour vocation de déboucher directement sur la vie active.

Toutefois, il permet également l’inscription en thèse de doctorat dans les domaines de l’ingénierie et de l’aménagement territorial (selon dispositions de l'École Doctorale d'accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les concours de l’enseignement et de l’éducation,

- Les métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique (concours de l’École Nationale de Santé Publique de Rennes, de la Sécurité Sociale et des Allocations Familiales, les concours administratifs, tant de l’administration sanitaire et sociale que des collectivités locales),

- Les métiers liés aux champs de la formation, des soins, de l’équilibrage social autour de l’analyse, l’évaluation et la gestion des risques dans le domaine sanitaire et social (secteurs publics, privés et associatifs : éducateur pour la santé, médiateur social, cadre de santé, directeur d’hôpital, responsable d’ingénierie sociale, chargé de projet de prévention sanitaire et sociale, chargé de projet en Éducation et promotion de  la Santé, cadre-coordinateur des ateliers Santé-Ville, expert préventologue, expert pour établir un diagnostic de santé territoriale),

- Les métiers d’encadrement dans les institutions de prise en charge du secteur médico-social : associations, structures d’accueil, établissements spécialisés (Santé et précarité, protection de l’enfance, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap).

Aménagements particuliers

La formation peut se faire dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

Contrat de professionnalisation : jeunes de 16 à 25 ans révolus, demandeurs d’emplois de 26 ans et plus, etc.
Contact : Service universitaire de formation continue (SUFCO) : contratpro @ univ-montp3.fr

Informations supplémentaires

 

Sous réserve d'accord, la Région Occitanie accorde son soutien financier à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 (Sufco) pour la mise en oeuvre de cette action de formation. 

Cette mesure concerne un nombre limité de demandeurs d'emploi.