Parcours Intermédiation et développement social : projets, innovation, démocratie et territoires

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master deuxième année (M2) Intermédiation et développement social : projets, innovation, démocratie et territoire poursuit le programme d’étude abordé en M1 renforçant les compétences méthodologiques à la conduite de projet.

Le M2, à finalité professionnelle, propose des enseignements théoriques pluridisciplinaires  et des séminaires thématiques croisant apports théoriques et professionnels.

Il vise à former des cadres du secteur de l’intervention sociale et du développement social et territorial.

Cette formation, croisant approches pédagogiques classiques et actives, s’appuie sur une étude collective de projet. Elle comporte un stage obligatoire de longue durée sur l’année qui permet aux étudiants de mener à bien une mission puis un projet, donnant lieu à la soutenance d’un rapport, d’un diagnostic et d’un mémoire.

Savoir-faire et compétences

- Analyser les données globales et spécifiques, observer et diagnostiquer (recueil et traitement de données), aider à l’énoncé des besoins des publics et populations, appréhender les contextes socio-économiques et politiques locaux,

- Repérer les stratégies des différents acteurs concernés, sensibiliser et mobiliser les publics et les partenaires institutionnels sur le programme,

- Acquérir les outils de diagnostic, d’observation et d’évaluation dans les domaines socio-économiques et socio-culturels,

- Acquérir des compétences de conception et de conduite et d’évaluation de projets,

- Se former à la gestion et à la coordination de dispositifs, d’équipe, de réseaux…,

- Faciliter sur le terrain la mise en œuvre des actions, se positionner comme « intermédiateur » d’intérêts divergents, savoir constituer un réseau de personnes-ressources et savoir construire une posture éthique professionnelle,

- Évaluer et pérenniser un projet.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature les étudiants titulaires du M1 Développement social sous réserve de l’accord du directeur de recherche et du responsable du master.

- Pour les titulaires d’autres diplômes, l’accès est soumis à l’étude d’un dossier par la commission pédagogique de validation.

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr4.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae@univ-montp3.fr

Les étudiants étrangers doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site des Relations Internationales de l’Université : http://relations-internationales.upv.univ-montp3.fr

Responsable(s) de la formation

Olivier Noël (olivier.noel @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Intervention et développement social (pierre.buisson @ univ-montp3.fr)

Bât. A - Bureau 013
Téléphone : 04 67 14 23 69

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr4.fc@univ-montp3.fr (ufr4.fc @ univ-montp3.fr​ ​)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 74
Site web : SUFCO

Apprentis cfa@ensuplr.fr (cfa @ ensuplr.fr)

CFA ENSUP LR

Téléphone : 04 99 58 52 35
Site web : www.ensuplr.fr

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Intermédiation et développement social : projets, innovation, démocratie et territoire a pour vocation de déboucher directement sur la vie active.

Toutefois, il permet également l’inscription en thèse de doctorat Sciences de gestion, sociologie, économie (selon dispositions de l'École Doctorale d'accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers du développement social (chargés de mission, chargés de projet ou de coordination de réseau dans les champs : de l’insertion, de la lutte contre l’exclusion, du développement local, de la politique de la ville, de l’éducation populaire, du secteur social et socio-culturel, de la santé et du handicap, etc.)

- Les métiers de l’économie sociale et solidaire,

- Les concours de l’enseignement,

- Les concours de la fonction publique.

Aménagements particuliers

La formation peut se faire dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Rythme d’alternance : Voir le calendrier ci-joint.

- Rémunération : entre 41% et 53% du SMIC ou du SMC (1ère année d’exécution du contrat)

- Rémunération : entre 49% et 61% du SMIC ou du SMC (2ème année d’exécution du contrat)

- Rémunération : entre 65% et 78% du SMIC ou du SMC (3ème année d’exécution du contrat)

Signature du contrat : début de la formation (avec tolérance de 3 mois avant ou après la date de rentrée)

Apprentissage : Âge limite 30 ans

Contact : Centre de Formation des Apprentis Régional de l'Enseignement Supérieur en Languedoc Roussillon - Sud de France (CFA EnSup-LR)

Adresse : 99 avenue d'Occitanie CS 79235

 34197  MONTPELLIER CEDEX 5

04 99 58 52 35

 www.ensuplr.fr

cfa @ ensulpr.fr  | poleda @ ensuplr.fr | zoe.minvielledebat @ ensuplr.fr

Contrat de professionnalisation : jeunes de 16 à 25 ans révolus, demandeurs d’emplois de 26 ans et plus, bénéficiaires du RSA, de l’ASS.

Contact : Service universitaire de formation continue (SUFCO) : contratpro@univ-montp3.fr  (contratpro @ univ-montp3.fr)

Informations supplémentaires

Sous réserve d'accord, la Région Occitanie accorde son soutien financier à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 (Sufco) pour la mise en oeuvre de cette action de formation. 

Cette mesure concerne un nombre limité de demandeurs d'emploi.