Vous êtes déjà apprentie(e)

vous_êtes déjà apprenti_e_2.jpg

L'étudiant-apprenti est suivi, tout au long de sa formation, par deux référents : un tuteur académique à l'Université et un maître d’apprentissage dans son activité professionnelle.

Ce maître d'apprentissage est directement responsable de la formation de l'apprenti au sein de la structure d'emploi : il encadre le travail, veille à l'acquisition de compétences en rapport avec le poste occupé et en lien direct avec le tuteur académique.


La progression de l'apprenti est enregistrée pas à pas sur un carnet de liaison électronique (carnet de l’apprenti). Ce document est un véritable instrument de suivi pédagogique et de communication entre le tuteur pédagogique et l’entreprise. Plusieurs contacts et au minimum une à deux visites du tuteur pédagogique en entreprise sont organisées chaque année pour s'assurer du bon déroulement de la formation et des acquisitions.

 

Des droits et des devoirs :

L'étudiant-apprenti bénéficie du double statut de salarié et d'étudiant de l'Université, pour en savoir plus : http://www.ensuplr.fr/node/39

Une formation en Apprentissage suppose que : 

l'enseignement dispensé à l'université  soit "réutilisé" dans la pratique en entreprise.

l'expérience acquise en entreprise soit prise en compte dans la formation dispensée

La formation pratique de l'apprenti(e) doit être assurée par l'entreprise ou plus largement par la structure d'emploi, en liaison avec l'université. En conséquence, l'employeur doit confier à l'apprenti(e) un poste de travail et des tâches conformes au diplôme préparé. 

En entreprise, l’employeur ou un employé qualifié est le Maître d’Apprentissage. Celui-ci accompagne l’apprenti(e). Le Maître d’Apprentissage justifie des compétences professionnelles nécessaires à cette responsabilité.

L’apprenti(e) se forme progressivement au métier ; le Maître d’Apprentissage lui transmet son savoir-faire. Afin d’harmoniser la formation professionnelle reçue sur le terrain et à l'Université, le Maître d’Apprentissage participe à des actions de coordination organisées avec l'université et notamment en lien avec le tuteur pédagogique de l'apprenti.

 

 

L'assiduité aux cours  :

 

Le temps de formation  à l'Université est considéré comme du temps de travail  (sur la base légale). La durée de la formation  est d'au moins 400 heures par an.

Pour suivre votre présence en période de cours, un dispositif de pointage est en place.

 

Les absences :

L’absence de l'étudiant-apprenti en cours à l'université équivaut à une absence en entreprise ; celle-ci doit donc être justifiée. Ainsi, pour une absence due à la maladie, un arrêt de travail est nécessaire. De même, un accident sur le trajet de l'Université ou pendant le temps de formation est qualifié d’accident du travail et sera géré par l’employeur.