Dispositif de la Commission des Relations Internationales et des étudiants internationaux (CRI-EI)

Les accords de coopération résultent d’initiatives d’enseignants et d’enseignants-chercheurs qui mettent en place et développent des coopérations avec un partenaire international.

Les mobilités sortantes enseignantes et administratives peuvent se faire dans le cadre de ces coopérations en accord avec le pilote de la convention (l’enseignant porteur de l’accord).

Retrouvez la liste des accords de coopération interuniversitaires déjà signés sur la page "Nos accords hors-Erasmus"

Procédure
  • Si vous n'êtes pas pilote de la convention signée avec l'établissement partenaire où vous souhaitez être invité, contactez le pilote afin de l'informer de votre projet (argumentaire, coordonnées du missionnaire, budget global, somme demandée à la CRI-EI, financements obtenus par ailleurs).
  • Appel à candidature annuel auprès des pilotes des conventions (un email est envoyé généralement en fin d'année civile N pour une mobilité au cours de l'année N+1).
  • Obtenir l’avis de son Directeur de Département, de Composante et de Laboratoire. Si la zone présente un risque (cf. site France Diplomatie), l’avis du Fonctionnaire Sécurité Défense de l’UPVM3 (nathalie.vincent@univ-montp3.fr) sera nécessaire.
  • Enregistrement des dossiers de candidature par la Direction des Relations Internationales et de la Francophonie
  • Étude des dossiers par la CRI-EI, et vote du CA
  • Si le financement est accordé, prendre contact avec le service financier de la DRIF pour l’organisation de la mission.

 

Attention : Les financements de ces mobilités sont limités et la recherche de co-financement est fortement conseillée (Centres de recherche, Services culturels français à l’étranger, Ambassades, programmes de mobilité, etc.).