Luc Bonet

luc-bonetDate soutenance thèse : 18 décembre 2012
Sous la direction de Philippe Martel et d’August Rafanell

Thèse

L’instituteur Louis Pastre (1863-1927). Le catalan et l’école en Roussillon de 1881 à 1907

Résumé :
Né en 1863 dans l’Hérault, Louis Pastre effectue toute sa carrière d’instituteur laïque dans les Pyrénées-Orientales. Deux siècles et demi après l’annexion du Roussillon à la France, le catalan demeure la langue véhiculaire, surtout pour les classes populaires. Dès la fin du XIXe siècle, et avec des signes avant-coureurs redevables entre autres à l’instituteur public Côme Rouffia (1790-1874), la langue régionale s’inscrit aussi dans la dynamique des renaissances félibréenne et surtout catalane qui irradie depuis Barcelone. Une élite intellectuelle s’organise alors pour préserver le patrimoine régional, dans le cadre de la « grande patrie » soutenue par l’école de la Troisième République. Instituteur public en activité, républicain radical et syndicaliste, pédagogue solidariste et didacticien novateur du français, Louis Pastre fut un efficace membre fondateur de la Société d’Études Catalanes, la première organisation régionaliste de la Catalogne du nord des Pyrénées.

On étudie sa trajectoire et ses productions pédagogiques, dans le contexte de son activité professionnelle et militante et de ses relations avec les catalanistes barcelonais, jusqu’à ce qu’il formalise, en 1907, une « méthode mixte ». Cette dernière fut un compromis inédit entre les méthodes directe et de traduction, en faveur de l’apprentissage du français par, et pour, le catalan à l’école primaire. Après avoir remis en question les propositions antérieures de pédagogie régionaliste, face à l’hostilité de l’administration et à la tiédeur des instituteurs roussillonnais, Louis Pastre se consacrera, jusqu’à sa mort en 1927, au catalan hors de l’école, avec une œuvre de linguiste extérieure au cadre de cette étude.

Articles publiés

  • BONET Lluc (2012). « Lluís Pastre (1863-1927) : Un mestre d’escola gavatx, laic i catalanista al Rosselló », p. 13-38. Llengua & Literatura (Barcelona), n°22, 280 p.
    http://revistes.iec.cat/index.php/LLiL
  • BONET Luc (2011). « Louis PASTRE : Un républicain radical et pédagogue réformateur vers le catalan à l’école (1881-1903) ». Bulletin du Groupe de Recherches et d’Études du Clermontais, n°167-168-169, p. 6-29. [reprise, avec illustrations, de l’article de Lengas, n°65, 2009]
  • BONET Lluc (2012). « Lluís Pastre (1863-1927): Un mestre rossellonès a la premsa catalanista i pedagògica de Barcelona (1904-1927) ». Els Marges (Barcelona), n°90.

Communications

  • BONET Lluc, SANCHIZ Mary (2012). « Noves apostes didàctiques i reglamentàries per al català a l’escola pública al Rosselló », XVI Col•loqui Internacional de Llengua i Literatura Catalanes de l’Associació Internacional de Llengua i Literatura Catalanes, Salamanca, 1 a 6 de juliol de 2012.

Conférences

  • « L’audience barcelonaise de Louis PASTRE (1863-1927) : Un pédagogue du Roussillon, gavatx et catalaniste », le 14 septembre 2011, à la Casa dels Països Catalans de l’université de Perpignan, sous les auspices de l’Association pour la Promotion de l’Histoire dans les Pyrénées-Orientales.
  • « Louis Pastre (Clermont-l’Hérault 1863 – Perpignan 1927) : Un pionnier du catalan à l’école en Roussillon, fidèle à sa langue d’oc natale », le 22 novembre 2011, au Théâtre de Clermont-l’Hérault, sous les auspices du Groupe de Recherches et d’Études du Clermontais.
  • « Lluís Pastre (1863-1927): Un occità capdavanter del català a l’escola i del catalanisme al Rosselló », le 21 janvier 2012, sous les auspices du Casal Català de Tolosa.