22 novembre 2013 de 9 h à 18 h 30 : journée d’études et d’hommage à Léon Cordes – RedOc

1311-14-affiche Cordes(Photo : Charles Camberoque)

Léon Cordes est né en mars 1913 à Siran, dans le département de l’Hérault et mort à Montpellier en 1987.

L’objet de cette journée d’études : faire mieux connaître Léon Cordes, sous tous les aspects, et ils sont nombreux, qui ont illustré son existence jusqu’à sa disparition, au début de l’année 1985.
Écrivain, Cordes nous a laissé une œuvre poétique importante, qui mérite d’être lue et méditée comme elle le fut déjà en son temps par ceux qui surent y trouver les chemins de leur propre inspiration. Il fut aussi un romancier et un nouvelliste novateur, dont le rôle demande à être mieux évalué. Dramaturge et homme de théâtre, Cordes a beaucoup écrit, beaucoup joué, et entraîné plus d’un sur la voie d’un théâtre d’oc qu’il avait pratiqué dès sa jeunesse, et qu’il n’a pas cessé de vouloir illustrer, développer et renouveler. Homme public, acteur, orateur, serviteur d’une langue et d’une civilisation qui le ramenaient toujours à ses origines minervoises et à tout ce que l’histoire de cette cité légendaire pouvait représenter de valeurs et de symboles, Par ses attaches terriennes et les combats qu’il mena au milieu des agriculteurs languedociens, il a beaucoup écrit, dit et réfléchi, bien au-delà de sa réelle et constante passion pour une langue, l’occitan, qui était celle de ses origines et la sienne. Il fut, à cet égard, un acteur inlassable, homme de parole et de pensée, toujours en mouvement.

Programa (visualiser ici : 1311-14-Programa Còrdas definitiu)

  • 9 oras : Acuelh.

- Dubertura e presentacion de la jornada, amb la directritz de LLACS o son representant, Felip Gardy e MJ Verny
- Lectura-omenatge del poèma de Felip Gardy dedicat a Leon Còrdas

  • 9 oras 30 : MJ. Verny : Leon Còrdas passaire de lenga e de cultura / Léon Cordes passeur de langue et de culture
  • 10 oras : Yan Lespoux : « Quand l’occitanisme essayait de laver plus blanc. Léon Cordes et le projet de laverie de l’IEO (1951-1952). ».
  • 10 oras 30 : Felip Gardy : Courte promenade dans l’œuvre poétique de Léon Cordes
  • 11 oras : Miquel Decor : La cosmogonia dins La Respelida de Centelhas (1960) / la cosmognie dans La Respelida de Centelhas.
  • 11 oras 30 : discutida / discussion
  • 2 oras : Roy Rosenstein : Troubadours aujourd’hui : le poète et sa « translation »
  • 2 oras 30 : Clara Torreilles : Leon Còrdas romancièr testimòni / Léon Cordes romancier témoin
  • 3 oras : JC Forêt : Leon Còrdas òme de teatre / Léon Cordes homme de théâtre
  • 3 oras 30 : discussion
  • 4 oras 30 – 5 oras 30 Taula-redonda / table-ronde

- Gisèle Pierra : « Escotatz » : le dernier spectacle de Léon Cordes

- Patrici Baccou : Mon rescontre amb Leon Còrdas / ma rencontre avec Léon Cordes

- Patrick Albert : la bibliotèca Leon Còrdas al collègi Calandreta / la bibliothèque de Léon Cordes au collège Calandreta

- Michel Cordes : Metre en scèna Menèrbas 1210 / mettre en scène Menèrbas 1210

- Magali Cordes : lectura de qualques poèmas de Leon Còrdas.

- Joan-Frederic Brun :  Leon Còrdas : en cèrca de la lenga ideala  / Léon Cordes, en quête de la langue idéale

  • 6 oras : poèmas de Leon Còrdas interpretats per d’estudiants de Montpelhièr / poèmes de Léon Cordes chantés par des étudiants de Montpellier.

Ce contenu a été publié dans Espace occitan / RedOc, Littérature et Arts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.