27 septembre 2016 – Séminaire RedOc – La « question de Nice ». Identité locale et identités nationales à Nice de 1860 à 1914

Couverture H Courrière1

Conférence par Henri Courrière.

À la suite de son annexion à la France en 1860, le comté de Nice connait d’importants débats identitaires, portant tout autant sur son appartenance nationale, à la France ou à l’Italie, que sur son identité locale et les problèmes que cette dernière peut poser, notamment en termes d’intégration à la nation française. Il s’agira ici de s’interroger sur les modalités de ces constructions identitaires, souvent liées au contexte politique local et international, afin de mieux comprendre l’émergence d’une identité régionale qui se veut à la fois « particulière » et totalement française.

à 17 h 15, en salle A 105, Université Paul-Valéry

Né à Nice en 1976, Henri Courrière est professeur d’histoire-géographie, docteur en histoire et chercheur associé au Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (CMMC, EA 1193, Université de Nice Sophia Antipolis).
Il a publié Le comté de Nice et la France. Histoire politique d’une intégration, 1860-1879, (Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014) et, en co-direction avec Ralph Schor, les actes du colloque de 2010 consacré à l’annexion de Nice à la France (Le comté de Nice, la France et l’Italie. Regards sur le rattachement de 1860, Nice, Serre, 2011).
Ses recherches portent sur les pratiques, les idées et les acteurs politiques dans le comté de Nice au XIXe siècle, afin de mieux comprendre les processus de nationalisation et de démocratisation à l’œuvre dans cette région périphérique, annexée tardivement à la France.

Ce contenu a été publié dans Civilisations, Colloques, séminaires..., Espace occitan / RedOc, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.