Images de l’autre : l’ethnotype – Appel à contribution de la revue « Lengas »

Parmi les stéréotypes qui structurent le sens commun de toute société, le moins répandu n’est pas celui qui prétend décrire et définir « l’autre ».

Toute culture développe de tels ethnotypes, qui définissent à la fois l’image qu’une population donnée se fait de celles avec lesquelles elle est en contact, et, en creux, l’image qu’elle se donne d’elle-même, cette dernière étant le plus souvent nettement plus positive que l’autre.

Mais l’ethnotype ne décrit pas seulement « l’autre » à priori le plus évident, l’étranger, voire l’ennemi héréditaire. Chaque société secrète aussi ses ethnotypes intérieurs, à propos de ceux qui imposent au modèle présenté comme idéalement « national » le démenti de leur différence maintenue.

Robert Lafont, comme on sait, a particulièrement étudié, et d’autres à sa suite, l’ethnotype du Méridional tel qu’on le trouve dans le texte français, littéraire ou non. D’autres ont pu étudier de même l’image du Corse ou du Breton. Et en dehors du cas français, il y a peu de chances que les cultures des pays voisins n’aient pas elles aussi leurs propres ethnotypes internes : le Catalan ou le Basque vus de Castille, ou l’Andalou vu de Catalogne, ou le Calabrais vu de Milan, l’Allemand du Sud vu de Prusse, l’Ecossais vu par l’Anglais, etc.

Au delà de la description de ces stéréotypes, et en dehors de toute déploration de leur caractère au mieux superficiel, au pire stigmatisant, on essaiera ici d’en analyser l’histoire, les motivations, les usages qui ont pu en être faits, la façon dont ils ont été reçus par ceux-là même qu’ils identifiaient, dans la littérature, le discours politique ou administratif, la presse, le cinéma, bref tous les supports qui servent de vecteur à la diffusion du sens commun.

Mandar las proposicions d’articles a herve.lieutard@univ-montp3.fr

http://www.pulm.fr/index.php/revues.html?cat=10

Ce contenu a été publié dans Appels à contribution, Chantiers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.