Culture

Musée des Moulages


La culture de/à l’université : accroître sa reconnaissance dans et hors nos murs  

L’Université Paul Valery est la seule université qui en France peut se targuer  d’avoir un théâtre et un musée sur son campus et d’être classée patrimoine architectural du XXème siècle. Les atouts dont bénéficie l’UPV ne se limitent pas à ces seuls équipements culturels, les compétences humaines sont également présentes, avec les administratifs, les enseignants chercheurs et les étudiants qui fréquentent le campus au quotidien. L’UPV abrite ainsi depuis des années de multiples initiatives culturelles qui ne sont toutefois  pas toujours visibles ni favorisées. De même, les partenariats culturels noués tant par les chercheurs que par les formations avec les collectivités territoriales  sont peu visibles et souffrent d’éclatement. Consciente de l’enjeu que présentait l’existence conjointe de ces infrastructures, de ces compétences, l’équipe en place a désiré placer la culture comme un axe stratégique fort de son développement.

L’impulsion d’une dynamique

La création du centre culturel universitaire fin 2014 à l’issue d’une démarche initiée depuis plusieurs années a marqué symboliquement cet engagement. Le Centre culturel universitaire rassemble ainsi le musée des moulages –dont la nouvelle muséographie a été inaugurée en septembre 2015 après d’importants travaux de rénovation et qui est désormais ouvert tous les après midi de la semaine au public- ; le théâtre la Vignette – lequel a vu la qualité de sa programmation reconnue à travers l’attribution du label de scène conventionnée en janvier 2016- ; et l’orchestre de l’université -qui rassemble des étudiants de notre université et du conservatoire de l’agglomération de Montpellier. Depuis sa création, le centre culturel a accompagné différents projets et mis en place plusieurs ateliers de pratiques culturelles, une meilleure visibilité des activités a commencé à être assurée. Mais surtout la signature d’une convention cadre Université lieu de Culture  avec la Direction Régionale des affaires culturelle est venue marquer fin 2015 notre engagement nouveau. Englobant enseignement, recherche et vie culturelle, cette convention va bien au delà que ce que préconise l’accord signé en 2013 entre le ministère de la culture et de la communication, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et la conférence des présidents d’université.

Une démarche structurée pour une culture vivante, bouillonnante

Bien évidemment, il ne s’agit pas de s’arrêter là. L’université dans laquelle nous vivons ne porte-t-elle pas le nom du poète qui écrivait ‘Que fais-tu tous les jours ? Je m’invente’ (Paul Valery, Les Cahiers). Nous devons en être les dignes héritiers nous vous proposons d’inventer avec nous ce futur.

Affirmer et valoriser l’UPV comme une grande université de culture tant sur le plan national qu’international est un projet ambitieux, aux multiples enjeux qui constitue une de nos priorités. Nous avons le privilège que soient rassemblés en un même lieu tous les maillons de la filière culturelle recherche, formation, création, diffusion, conservation. Nous avoir le devoir de valoriser cette richesse en favorisant la circulation d’informations, d’idées, de personnes d’un stade à l’autre. D’ores et déjà des collaborations existent, des étudiants participent à des initiatives culturelles lancées par des centres de recherche, des partenariats ont été conclus avec les collectivités territoriales, initiés tant par les centres de recherche que par les formations. Ces partenariats peuvent se situer au niveau de l’agglomération- comme avec la Comédie du livre, avec la région à travers les liens établis avec le Fonds régional d’art contemporain par exemple ou encore le département avec les liens tissés avec le Printemps des Comédiens. Et ce ne sont là que quelques exemples. Certains des partenariats engagés, notamment sur le plan des formations, dépassent les frontières nationales. Il s’agit d’aller plus loin, de fédérer et de renforcer les liens existants, de leur donner plus de cohérence et de visibilité.

Les recherches menées en économie sur les clusters innovants soulignent par ailleurs le rôle crucial des universités et des agences publiques pour le déploiement de  processus d’innovation technologiques ou créatives. Rares sont en effet les espaces où l’on peut encore prendre le temps de tester, créer, innover, tester. L’université demeure – dans une certaine mesure- encore un de ces espaces privilégiés. Du fait d’une forte présence des activités de recherche (universités, instituts et laboratoires) et des activités culturelles (grands équipements, festivals internationaux, tissu artistique dense) au sein de la Métropole Montpelliéraine et plus largement de la Région  Languedoc Roussillon Midi Pyrénées notre territoire offre un terrain particulièrement favorable à l’émergence d’un cluster culturel. Notre Université a un rôle crucial à jouer au sein de ce réseau.

Pour ce faire, nous nous attacherons à travailler sur les transversalités  et à favoriser les synergies tant en interne qu’en externe. La diffusion de l’information et la médiation culturelles sont également des axes prioritaires que nous entendons développer.

Du point de vue externe, il nous revient de développer et renforcer les partenariats tissés avec les collectivités, et pour éviter les risques d’enfermement sur le territoire, nous devons également renforcer les collaborations plus largement sur le plan national et à l’international. Bien entendu, ce maillage doit se doubler d’une mise en réseau également en interne, au sein de l’Université. La mise en place d’une intermédiation avec l’enseignement, la recherche et plus généralement la vie étudiante est requise. Il importe notamment d’assurer une visibilité à l’ensemble des actions ‘culture’ conduites en différents endroits de l’Université afin de favoriser l’émergence de nouvelles collaborations.

De l’idée à la conservation, en passant par la diffusion et la production, nous ambitionnons de devenir un pôle fort de culture de la région grâce à la place que notre université saura occuper à toutes les étapes du processus créatif. Le pari est ambitieux, l’UPV dispose  toutefois d’ingrédients de qualité pour y parvenir.

           Insuffler des idées
           Infuser la créativité
           Incuber des projets
           Distiller l’innovation
           Diffuser des productions
           Mémoriser œuvres et répertoires

Nos objectifs

  • Diversifier, valoriser la formation et favoriser l’insertion professionnelle de nos étudiants dans le champ des arts, du patrimoine et de la culture
  • Favoriser le développement de collaborations sur la recherche entre les équipes de l’université, celles des établissements d’enseignement supérieur Culture et celles des structures de création ;
  • Favoriser la diffusion des travaux conduits sur les arts et la culture par les chercheurs au sein de  la  cité,  de  la  communauté  artistique  et  culturelle   nationale  et internationale ;
  • Participer au développement de la vie culturelle dans l’établissement. A intensifier les pratiques culturelles et artistiques des étudiants et, plus largement, de notre communauté universitaire ;
  • Contribuer au rayonnement culturel local, national et international de notre université

Nos propositions

  • Ouvrir l’UPVM au montage de projets culturels avec des partenaires professionnels, aux projets liés aux nouveaux usages du numérique et aux échanges internationaux ;
  • Favoriser l’accès à la création contemporaine par la présence d’artistes et d’œuvres sur le Campus ;
  • Valoriser le patrimoine architectural, scientifique, paysager de l’UPVM ;
  • Apporter un soutien aux actions de création, aux pratiques artistiques et culturelles des étudiants et de l'ensemble des personnels de l'université ;
  • Encourager les recherches et expérimentations dans les domaines des arts vivants, des arts numériques, des nouvelles technologies, du patrimoine, etc. ;
  • Contribuer à la mutualisation des compétences et des ressources ;
  • Renforcer les partenariats avec les réseaux de diffusion artistiques et culturels régionaux : théâtres, opéra, orchestre, lieux culturels ;
  • Consolider le rapprochement entre l’UPV et le  réseau  d’établissements d’enseignement supérieur culture ;
  • Proposer des éditions à caractère scientifique, artistique et culturel ;
  • Soutenir la diffusion la valorisation des travaux de recherche, des collections et des fonds patrimoniaux de l'université ;
  • Accroitre la diffusion d’information et les actions de médiations au sein du campus ;
  • Respecter et valoriser la politique du 1% artistique sur la construction et la rénovation des bâtiments.
  • Proposer des temps forts de Culture sur le Campus fédérateurs de la communauté universitaire