Adhésion à Ekitia : pour un partage éthique des données

Paul-Valéry vient d'adhérer à Ekitia, un groupement d’intérêt public destiné à partager des données entre acteurs publics et privés dans un cadre de confiance éthique, équitable et souverain.

Notre Université vient d’adhérer à Ekitia, un groupement d’intérêt public porté par Bertrand Monthubert, conseiller régional chargé de la recherche. Cette structure prend le relai d’Occitanie Data en élargissant son champ d’action, de l'échelle régionale à l'échelle nationale.

Ekitia, dont l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 sera l’un des membres fondateurs, entend créer un cadre de confiance qui soit éthique, équitable et souverain pour l’économie des données, notamment en termes de stockage et de partage.

Par ces missions d’intérêt général, le Groupement entend participer à l’élaboration de la stratégie régionale, nationale et européenne en matière de numérique ; être un animateur de l’écosystème de la "data" ; faciliter le développement, le partage et l’utilisation des données ; accompagner des projets ; définir des labels et organiser un dispositif de certification.

L’idée centrale est de mettre nos chercheuses et chercheurs en relation avec les organismes qui récoltent des données, mais qui, souvent, sont réticents à les partager pour des raisons de confidentialité ou de sensibilité. Ekitia accompagnera la rédaction de chartes de partage éthique facilitant ainsi la mise à disposition de ces données.