Communiqué du Vice-Président au conseil des études et de la vie universitaire - Jeudi 16 avril 2020

Message à l'attention des étudiants et des personnels enseignants et administratifs

Chères et chers étudiants, 
Chères et chers collègues, 

Au terme d’un très long CEVU hier, nous avons acté un certain nombre de décisions.
Ces dernières me semblent relever d’un très bon compromis prenant en compte à la fois les véritables difficultés économiques, sociales, médicales et psychologiques que rencontrent étudiants et personnels dans cette crise sanitaire inédite et le maintien de la vocation de transmission des savoirs et de leurs évaluations d’une université dans un écosystème national. Nul doute que ces examens seront, comme la situation actuelle, très particuliers, mais ils doivent tout de même permettre de garantir aux étudiants un accompagnement vers la réussite et la poursuite de leurs formations.

Nous avons acté le nouveau règlement des études et les MCC alternatives qui font désormais foi pour les semestres 2, 4 et 6. En attendant le relevé de décision qui ne sera voté qu’au prochain CEVU et la rédaction des documents définitifs, je vous donne quelques-unes des principales décisions qui ont été prises. 

Les deux périodes d’évaluations seront bien celles qui avaient été annoncées dans le dernier message : du 6 au 30 mai pour la première évaluation et du 3 au 20 juin pour la seconde.
Chaque composante (UFR) doit maintenant organiser le détail des créneaux horaires pour chaque examen une fois que certains créneaux banalisés pour les enseignements transversaux auront été établis.
Les étudiants seront prévenus dès que possible de cette organisation. Le principe de ne conserver que la meilleure note des deux évaluations est maintenu.

Les deux évaluations auront lieu en distanciel. Il n’y aura donc aucun examen sur le site de l’université. Afin de mieux se préparer aux formes de passation en ligne, des tutoriels et des tests d’entrainement blancs seront proposés aux étudiants. 

Les étudiants inscrits en EAD et en DUT seront évalués sur les 12 semaines d’enseignement (jusqu’au 30 avril inclus) dans les périodes prévues par le nouveau calendrier.

Les étudiants inscrits en présentiel, ne seront évalués que sur les 6 premières semaines d’enseignement (jusqu’au 13 mars inclus) dans les périodes prévues par le nouveau calendrier. 

L’assiduité ne sera prise en compte que pour les 6 premières semaines d’enseignement (étudiants en présentiel et en EAD).

Pour les étudiants boursiers (inscrits en présentiel ou en EAD), le contrôle de l’assiduité ne sera réalisé que sur le premier semestre de cette année. 

Pour pouvoir combler la fracture numérique près de 500 ordinateurs neufs (dont la moitié donnés par la Région) seront prêtés pour la durée des examens aux étudiants ayant témoignés de problèmes d’accès à un poste informatique. Les étudiants concernés sont déjà en train d’être contactés.

Pour pouvoir combler la fracture numérique près de 1000 dispositifs de connexion (cartes sim avec data ou clés 4g) seront prêtés pour la durée des examens aux étudiants ayant témoignés de problèmes d’accès à une connexion internet. Les étudiants concernés sont déjà en train d’être contactés. 

Les étudiants qui n’auront pas pu être aidés (résidant en zone non couverte par le réseau) seront considérés comme étant en situation de rupture numérique et pourront se voir proposer des modalités spécifiques (par courrier ou par téléphone). Les frais d’envoi des courriers seront remboursés par l’université sur justificatifs.

La neutralisation des semestres pairs n’a pas été validée par le CEVU.
Néanmoins, la motion suivante a été votée par le CEVU pour prendre en compte les situations délicates : « Au regard de la situation de crise sanitaire que nous traversons et de ses répercussions socio-économiques et psychologiques pour l'ensemble des étudiants, le CEVU appelle les jurys à l'indulgence vis à vis des étudiants ayant vécu une grande difficulté personnelle en prenant en compte les résultats du premier semestre, par exemple pour l'attribution de points jury ». 

Les enseignements qui n’ont pas du tout pu avoir lieu seront neutralisés. C’est le cas notamment des ecues de langue non spécialiste hors EAD (majeure et mineure) mais également des stages qui n’ont pas pu commencer ou dont la durée réalisée est inférieure à 25% de la durée initialement prévue.

Afin d’éviter les recours, il est conseillé aux étudiants de conserver, par tous les moyens qu’ils jugent nécessaires, la preuve de leur connexion àun examen en distanciel (copie d’écran de début et de fin d’examen, enregistrement audio et/ou audio, mails, …) et de l’envoi de leur copie (mail, photo de la copie intégrale en fin de rédaction, preuve d’envoi par courrier..).

Recommandations à destination des jurys de sélection de master : Afin de permettre une équité de traitement des dossiers des candidats postulant en master et compte tenu de la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19, le réseau des vice-présidents formation des universités françaises demande à l’ensemble des commissions de sélection en master de respecter les points suivants :

  • Les résultats du semestre 6 (deuxième semestre le L3) ne devront pas être pris en compte
  • Le fait d’avoir ou non fait un stage ne devra pas être pris en compte

En vous espérant toutes et tous en forme, je vous souhaite une bonne fin de congés universitaires

Bien à vous,

 

Julien VIDAL
Vice-Président des Etudes et de la Vie Universitaire