Informations Covid-19

Protocole à adopter en cas de symptômes, en cas de test positif ou en cas de contact avec une personne contaminée par le COVID-19.

[ Procédure liée au couvre-feu ]
Suite à l'annonce du couvre feu sur la Métropole de Montpellier, nous vous rappelons que les sites de l'Université ferment à 21 heures. Pour les cours se terminant à 20h15, 20h30 et 20h45, nous avons adressé aux directeurs/directrices et responsables administratifs de composantes l'attestation de déplacement professionnel (employeur) qui vous sera adressée si vous êtes dans ce cas. Cette attestation devra être jointe à l'attestation nationale à télécharger, via le lien suivant, sur le site du Ministère de l'intérieur, cochée au motif professionnel :
www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement-couvre-feu

Nombre de cas COVID

Je suis personnel ou étudiant-e de l’Université

Un test est fortement recommandé si :

  • Je présente des signes cliniques, même minimes ("rhume ", toux, fièvre).
  • J’ai eu un contact à risque avec une personne testée positive.

Plusieurs sites de dépistage sont ouverts à Montpellier :

  • Le CHU de Montpellier.
  • Deux "Drives" opérationnels ouverts gratuitement et sans rendez-vous : la capacité de test étant limitée, il est conseillé de venir le plus tôt possible.
    • Le drive piéton situé sur l’esplanade Charles de Gaulle, ouvert mardi et jeudi à partir de 9h.
    • Le drive voiture au Domaine d’O, ouvert lundi, mercredi et vendredi à partir de 9h (178 Rue de la Carrierasse).
  • Un "Drive" sur rendez-vous :
    • Le drive voiture et piéton au 498 rue du Truel derrière l’Hôpital Saint Eloi ouvert tous les jours même le dimanche de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.
  • Certains laboratoires privés proposent des tests gratuits.

Lieux de dépistage COVID à Montpellier :

Lieux de dépistage COVID en Occitanie :

Il n’y a pas besoin d’ordonnance. Le test est gratuit. Il faut se munir d’un masque, de sa pièce d’identité et de sa carte vitale. Un numéro de téléphone mobile et une adresse mail sont nécessaires pour accéder à vos résultats.

Je ne dois pas venir à l’Université :

  • Si j’ai des signes cliniques, même si je n’ai pas encore été testé (au moins jusqu’au résultat du test).
    Je contacte mon médecin traitant, ou le 15 si j’ai des difficultés à respirer, et j’applique les consignes que l’on me donne.
  • Si je vis avec une personne testée positive (pendant 7 jours).
  • Si je suis testé positif (pendant 7 jours).
  • Si j’ai eu un contact à risque (au minimum jusqu’au résultat du test).

Un contact est considéré à risque en cas de contact direct avec un cas confirmé sans mesure de protection efficace : ni moi ni la personne infectée ne portait de masque et il n’y avait aucune protection par vitre Plexigla. Et :

  • Si je suis dans la même classe ou le même groupe.
  • Si j’ai partagé le même lieu de vie (logement, etc.) que le cas confirmé ou probable.
  • Si j’ai eu un contact direct avec un cas, en face à face à moins d’un mètre, quelle que soit sa durée. En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risques.
  • Si j’ai partagé un espace confiné (bureau, salle de réunion, véhicule personnel…) ou si je suis resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

Cette absence sera prise en compte dans le déroulement de la scolarité comme une absence justifiée pour les étudiants ou conduira à un arrêt de travail, ou à un placement en travail à distance ou à une autorisation spéciale d’absence pour les personnels.

Si je suis testé-e positif-ve :

  • Je ne viens pas à l’Université, je m’isole 7 jours.
  • Je préviens mon supérieur hiérarchique (BIATSS), directeur de laboratoire ou directeur de composante (enseignants et enseignants-chercheurs), ou la scolarité et le responsable de formation (étudiants), qui informe le SUMPPS (étudiants) ou le médecin du travail (personnels) à qui je transmets le résultat de mon test par courrier électronique.
  • Si je suis étudiant, je préviens ma composante et je signale, dans la mesure du possible, les contacts à risque de l’Université.
  • Si je suis personnel, j’établis la liste des contacts à risque de l’Université avec mon supérieur hiérarchique et la communique au médecin du travail. La bonne application des mesures barrières limitera le nombre de ces contacts.
  • Je serai appelé par l’assurance maladie à laquelle je communiquerai mes contacts (ceux à l’Université, et ceux en dehors). L’assurance maladie appellera alors ces personnes, pour leur dire qu’elles doivent être testées.

Un-e collègue ou un-e camarade est testé-e positif-ve

  • Si les mesures barrières ont bien été respectées, je ne suis pas un contact à risque.
  • Dans le cas contraire, je me fais tester.

Je suis responsable de composante, de laboratoire ou de service

Un-e étudiant-e ou un personnel m’appelle ou se présente dans les locaux pour me signaler :

Qu’il a des signes cliniques

  • Je lui confirme qu’il ne doit pas venir.  S’il est sur le site, il doit se munir d’un masque, rentrer s’isoler à son domicile et contacter son médecin traitant (en cas de signe de détresse seulement contacter le 11, ou le 15 avant le 11). Dès son départ, j’aère les locaux et signale à la DMG le lieu potentiellement contaminé.
    NB : le service de médecine du travail ne fait pas de test
  • Dans l’attente de confirmation du test RT PCR, la durée de l’isolement est de 8 jours à partir de la date de début des signes, avec au moins 48 h sans fièvre ni difficultés respiratoires chez un cas symptomatique. Elle est de 10 jours à compter de la date de prélèvement du test positif chez un cas asymptomatique. (cf. circulaire du 7 septembre relative à la préparation de la rentrée universitaire 2020 - version révisée).
  • Je lui dis qu’il doit me communiquer par mail les résultats du test dès qu’il en a connaissance.

Qu’il a été appelé par l’assurance maladie car il est identifié comme contact d’une personne positive et doit être testé

  • Je lui confirme qu’il ne doit pas venir.
  • S’il est sur le site, l’isoler et appliquer le protocole.
  • Je lui dis qu’il doit me rappeler dès qu’il a le résultat du test.

Qu’il a été ou va être testé dans le cadre d’une démarche personnelle ou systématique

  • Je lui demande de me rappeler si le résultat est positif.

Qu’il est lui-même positif (= RT PCR positif)

  • Je lui dis qu’il doit rester absent de l’Université 7 jours et j’organise son suivi en télétravail ou son suivi pédagogique.
  • Je transmets immédiatement l’information au SUMPPS (étudiants) ou au médecin du travail (personnels).
    NB : l'assurance maladie appelle la personne directement soncernée, et non le service de médecine du travail

Qu'il vit sous le même toit qu'une personne positive

  • Je lui dis qu'il doit rester hors site de l'Université 14 jours et j'organise son suivi en télétravail ou son suivi pédagogique.
  • Je lui demande de me tenir informé du résultat de son test. si le test est positif, j'informe le SUMPPS (étudiants) ou le médecin du travail ( personnels).

Dans tous les cas, je dois compléter et transmettre le tableau d'informations, pour transmission à l'ARS et au Rectorat, à l'adresse : direction.generale@univ-montp3.fr

 

Contacts :

Docteur Judith Petraud Gross
Directrice du Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS)       
Tél : +33 (0)4 67 14 22 40
covid19.sumpps@univ-montp3.fr

Docteur Jannick HERRMANN
Médecin du Travail
Tél : +33 (0)4 67 14 54 18
medecine-du-travail@univ-montp3.fr