Le département de Musicologie garde le tempo : le Piano Roi, édition 2021

Tradition annuelle au sein du département de Musique et Musicologie de l'UFR 1, l'édition 2021 de Piano Roi a dû inventer de nouvelles pratiques de représentation et de diffusion.

Projet initié par le professeur Michel Raynié, aujourd'hui à la retraite, et développé au sein du département de Musique et Musicologie de la faculté de Lettres, Arts, Philosophie, Psychanalyse (UFR1), Piano Roi est un cycle de concerts conçu pour tous les étudiants qui souhaitent mettre en valeur leur talent instrumental.

Grâce à cette manifestation, ils ont en effet la possibilité de s'exprimer en public en jouant un morceau du répertoire pianistique. "Le récital, souligne Andrea Fallico, professeur dans la classe de musique de chambre du département de Musicologie, donne l'opportunité aux étudiants de se tester sur scène, mais également de partager une expérience émotionnelle et culturelle inédite et souvent mémorable."

S'adapter à la situation

Pour l'équipe du département de Musicologie, il était impensable que la pandémie puisse priver les étudiants de cette manifestation hautement pédagogique et culturelle. La prestation publique est un moment important de l'apprentissage.

La faculté se trouve en effet au carrefour de l'apprentissage et de la transmission du savoir musical. Une étape qui permet de murir une passion, un métier et d'entretenir ces moments-clés dans la vie des étudiants.

Cette année, l'équipe pédagogique s'est trouvée contrainte d’inventer de nouvelles façons d’enseigner et de faire découvrir les compétences de ses interprètes. Avec le concours du Studio Numérique/ATELIER, l'idée d'un concert enregistré en salle, dans le respect strict des mesures sanitaires, puis diffusé en streaming via la WebTV de l'Université, s'est imposée comme une évidence.

"Pour cette année 2021 qui a été très particulière, ajoute Andrea Fallico, ce que j'ai essayé de faire est de ne pas arrêter la musique et d'adapter nos envies aux exigences actuelles. Privés d'exprimer nos sensations et nos émotions artistiques pendant plusieurs mois, cela a augmenté le désir d'entendre des concerts et nous a fait comprendre l'importance de ces moments. Aussi, j'ai proposé aux étudiants d'amener leur musique et leurs sentiments directement chez le public d'une autre façon : l'enregistrement de leur récital, en live et en salle, sera diffusé en streaming sur les réseaux sociaux de la faculté et la WebTV de l'Université. Pour les musiciens, c'est très important aussi, car il est essentiel de ne pas perdre l'habitude de se produire en vrai, de ressentir les sensations typiques qui précèdent l'exécution d'une pièce et de donner le meilleur de soi-même sur le moment. "