Le MUSÉE DES MOULAGES DE L’UNIVERSITÉ PAUL-VALÉRY ENRICHIT SA COLLECTION D'UN VASE PRÉCIEUX DE LA FIN DU XIXème SIÈCLE COPIE D'UNE ŒUVRE ROMAINE

Le Musée des Moulages poursuit la politique d’enrichissement de ses collections. Samedi 10 juillet, il a fait l’acquisition, lors d’une vente aux enchères, d’un vase en galvanoplastie fabriqué dans les années 1870 par l’orfèvre Christofle.

Cette œuvre reproduit fidèlement un objet qui fait partie de l’un des plus fabuleux trésors d’argenterie romaine jamais découvert, mis au jour en octobre 1868, près d’Hildesheim en Allemagne. L’entreprise Christofle a pu en prendre des moulages et en a commercialisé des reproductions dans les années qui ont suivi. Le Musée d’Orsay à Paris expose l’ensemble complet de ces reproductions par Christofle, alors que les originaux, datant du premier siècle de notre ère, sont visibles à Berlin.

Ce grand vase, qui arbore une frise d’animaux et des rinceaux, sera exposé à partir de septembre dans une des vitrines du Cabinet d’Antiques, au Musée. Il y rejoindra une reproduction d’une autre œuvre du trésor d’Hildesheim, acquise par l’Université il y a quelques années.

Cet achat a été rendu possible grâce à l’aide apportée par les services financiers de l’Université à une politique volontariste d’acquisition, elle-même soutenue par l’établissement. Il complète le riche patrimoine du Musée des Moulages en renforçant le rayonnement de l’Université Paul-Valéry, contribuant à en faire un lieu culturel majeur de la ville et de la région.

Vase musée des moulages