Le rapprochement au service d’une politique de site renouvelée et ambitieuse

Les présidents des quatre universités de l’Occitanie Est (universités de Perpignan, de Montpellier, de Paul-Valéry Montpellier 3, et de Nîmes) rappellent leur attachement à une politique de site qui, en garantissant à chaque établissement juridiquement autonome de porter sa propre stratégie de développement, permette tout à la fois de favoriser les actions construites entre les universités et d’oeuvrer à une véritable coordination territoriale.

A cet égard, ils se félicitent de la publication de l’ordonnance 2018-1131 en date du 12 décembre 2018 instaurant de nouvelles dispositions de coopération entre les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Jusqu’alors, les universités n’avaient en effet que trois options possibles pour organiser la politique de site : la fusion des tous les établissements en un seul, la création d’une ComUE (un établissement public supplémentaire avec les lourdes contraintes inhérentes à ce modèle) ou l’association (laquelle prévoyait réglementairement un chef de file qui parlait au nom des autres associés).

L’ordonnance récemment publiée permet désormais d’organiser la coordination territoriale sur de nouvelles bases juridiques. L’une d’entre elles, dénommée « rapprochement d’établissement » est apparue aux quatre présidents d’universités comme particulièrement intéressante puisqu’elle préserve l’autonomie de chaque partenaire, sans hiérarchie entre eux, tout en faisant l’économie d’une structure aussi rigide qu’une ComUE.

Les quatre présidents, désireux de s’engager dans une politique de site à la fois ambitieuse et souplement articulée à la stratégie de développement de leur établissement, ont donc décidé d’explorer plus à fond cette voie nouvelle et originale qui permettra de renforcer la coordination territoriale, librement consentie.

 

Le président de l’université de Perpignan,
Le président de l’université de Montpellier,
Le président de l’université Paul-Valery Montpellier 3,
Le président de l’université de Nîmes