Orgie Filmique

Du 26 mars 2019 au 28 mars 2019
MDE salle Jean-Moulin

Pour sa troisième année de projection, l'équipe des Séances Décadentes vous invite à une Orgie Filmique.

Au programme, 17 films, 4 conférences et 2 concerts en seulement 3 jours et tout ça entièrement gratuitement !

Cet évènement est une version condensée sur trois jours du cycle de projection qui a débuté en 2017 : Les Séances Décadentes ( 47 films, 15 conférences et 1 ciné-concert ! )
 

" Nous nous sommes inspirés des Movie Orgy, organisés par le réalisateur Joe Dante (Gremlins) et le producteur John Davidson (Starship Troopers) entre 1966 et 1970. Les Movie Orgy avaient lieu sur les campus américains devant un parterre d’étudiants plus ou moins sobres. Au cours de ces soirées, un montage évolutif d’extraits de films, de bandes-annonces, de pubs et de toute sortes d’étrangetés audiovisuelles de durées variables étaient diffusées. The Movie Orgy était l’occasion de redécouvrir le caractère archaïque de certaines de ces images, transformant le puritanisme, le sexisme et le racisme de ces produits audiovisuels désuets en véritable cascade de gags pour ces jeunes étudiants en plein flower power.
Notre seconde source d’inspiration est le fonctionnement des salles de quartier spécialisées comme le Midi-Minuit, le Colorado, le Styx ou encore le Brady. Outre une programmation centrée sur les films de genre, la spécificité de ces salles était d’être des cinémas permanents, en d’autres termes un billet de cinéma donnait accès à la salle pour la journée et pas seulement pour une séance. =

La programmation :

Mardi 26 mars

  • 11H Gungala de Ruggero Deodato (1967) : Deux aventuriers sans scrupule, Dany et Wolf, dérobent un diamant sacré à la tribu des Basoko. Mais ils vont se retrouver face à Gungala, la déesse blanche, qui, aidée par sa fidèle panthère, va tout faire pour l’empêcher de piller son peuple.
  • 13H Blackaria de François Gaillard (2010) : Angela, une élégante jeune femme, passe ses nuits à fantasmer sur sa sensuelle voisine Anna Maria, une diseuse de bonne aventure au charme envoûtant. Un soir, Angela retrouve son cadavre sauvagement mutilé. Sa seule chance pour échapper à la mort violente qui lui est promise, s’initier à la magie noire…
  • 15h Jean Rollin le rêveur égaré (2015) : Jean Rollin est l’auteur d’une vingtaine de longs-métrages fantastiques. Son œuvre reste néanmoins marginale et méconnue. Son cinéma est celui de l’errance et du rêve, traversée par la mort et la nostalgie. Ce reportage revient sur l’intégralité de la carrière du cinéaste, et constitut un excellent point d’entrée dans cette œuvre unique.
  • 17H Frayeurs de Lucio Fulci (1980) : Dans le cimetière de Dunwich, un prêtre se suicide par pendaison, ce qui a pour conséquence d’ouvrir les portes de l’enfer, et de libérer les morts-vivants sur terre. Lors d’une séance de spiritisme, la jolie Marie succombe d’effroi après avoir reçu une vision de la mort du prêtre. Qui pourra refermer les portes de l’enfer avant la Toussaint, dans trois jours ?
  • 19H conférence d’Alain Petit sur Jess Franco : Si le nom de Jess Franco est connu de nombreux amateurs de cinéma fantastique, il reste difficile d’aborder le cinéaste au vu de sa prolifique carrière de plus de 300 films ! Heureusement, Alain Petit qui fut scénariste, acteur et ami de Franco, viendra tenter l’impossible : synthétiser la foisonnante œuvre du réalisateur.
  • 20H Venus in Furs de Jess Franco (1969) : Jimmy Logan, un trompettiste de jazz, noie son manque d’inspiration dans l’alcool et la drogue. Un soir, il rencontre la belle Wanda et tombe instantanément amoureux d’elle. Il n’intervient pourtant pas lorsqu’elle se fait violer par deux hommes. Le lendemain, sur la plage, à peine sorti de ses vapeurs oniriques, Jimmy tombe sur le cadavre d’une femme noyée : Wanda. Un soir, elle réapparaît, toute vêtue de fourrure…
  • 22H Les Expériences de Frankenstein de Jess Franco (1972) : Grâce à la transplantation d’un nouveau cerveau, le docteur Frankenstein parvient à insuffler la parole à sa créature. Il envoie cette dernière, assistée par Melissa, mi-femme mi-oiseau, et Morpho, enlever des jolies victimes dont les diverses parties anatomiques serviront à créer son chef-d’œuvre : la femme parfaite.

Mercredi 27 mars

  • 11H La planète des dinosaures de James Shea (1978) : Un équipage est contraint d’atterrir en catastrophe sur une planète inconnue.  Bloqués dans un milieu hostile, les astronautes vont tenter de survivre dans un monde étrange. Très vite, ils vont se retrouver face à des monstres géants. La planète est peuplée de dinosaures, agressifs et carnivores…
  • 13H Climax de Frederic Grousset (2010) : Après trois ans de mariage, Claire et David sont au bord de la rupture. Ils décident de se donner une dernière chance lors d'un week-end en tête-à-tête, dans une maison perdue au cœur d'une forêt. Ce qu'ils ignorent, c'est qu'un meurtre sauvage vient juste d'y être commis. Et que l'assassin est de retour sur les lieux de son crime...
  • 15H La fiancée de Dracula de Jean Rollin (2002) : Une ogresse, une femme loup, des sorciers, des vampires qu’est ce qui unit toutes ces créatures ? Et surtout qu’est-ce que cachent les nonnes folles de l'Ordre de la Vierge Blanche ?
  • 17H Le Moulin des supplices de Giorgio Ferroni (1960) : Hans part aux Pays-Bas afin de se documenter pour la monographie d’un carillon. Il arrive chez le professeur Wahl qui vit dans un moulin reconverti en musée macabre, le « moulin des femmes de pierre », avec le docteur Bohlem, et sa fille Elfie…
  • 19H conférence de Pascal Français sur Doris Wishman : Mais qui est Doris Wishman ? Venez découvrir l’incroyable première réalisatrice du cinéma d’exploitation ! Spécialiste de la mise en scène sexué, traversant le nudie, le roughie, la sexploitation et même la pornographie.
  • 20H Let Me die a Woman de Doris Wishman (1978) : Let me die a Woman est un curieux mélange de fiction et de documentaire qui s’intéresse aux personnes transsexuelles. A la fois film d’exploitation et film d’éducation sexuelle, daté par sa mise en scène mais en avance sur son époque par les thèmes abordés, c'est un film étrange, parfois involontairement drôle, d’autre fois très crue par ce qu’il met en image.
  • 22H Love Toy de Doris Wishman (1968) : Un joueur de poker en manque d’argent met en jeu sa propre fille. Devenu esclave d’Alex, le gagnant de la partie, elle va devoir jouer tour à tour sa mère, sa fille et sa femme dans différent jeux de rôles plus dérangeants les uns que les autres…

Jeudi 28 Mars

  • 11H Dark Waters de Mariano Baino (2014) : Après un long voyage, Elizabeth arrive sur une île isolée où jadis, son défunt père fonda un couvent. Elle y découvre une étrange communauté de nonnes qui s’adonnent à d’étranges rituels dans les catacombes.
  • 13H Ogroff de Norbert Moutier (1983) : Pour Ogroff, le bûcheron fou, la guerre n’est pas encore terminée. Trépané et ayant subi l’ablation d’un œil pendant la guerre, Ogroff, le bûcheron fou, continue la lutte et massacre sauvagement tous ceux qui pénètrent dans sa forêt. 
  • 15H Clash of the Ninja de Ho Godfrey (1986) : Tony et Roy sont deux frères d’armes, deux Ninjas. Ils furent disciples du grand maître Kinta, avant d’emprunter des chemins opposés. Un jour, Kinta et l’amie de Tony sont assassinés. Celui-ci décide alors de faire justice lui-même. Sur sa route, il retrouvera Roy.
  • 17H Table ronde le cinéma Fantastique Français : Un moment d’échange entre vous et tous nos intervenants, qui ensemble disserterons sur ce qu’est le cinéma fantastique en France, de Jean Cocteau à Bertrand Mandico en passant Jean Rollin et Claude Mulot. Intervenant : Frédéric Grousset, François Gaillard, Pascal Françaix, Alain Petit et Pascal Garcin, Emmanuel Legagne.
  • 19H Bad Trip 3D de Frédéric Grousset (2016) : Séance en 3D anaglyphe présenté par le réalisateur et précédée du court-métrage La Dame de Toulon (2017) réalisé par Thomas Soulignac et Matthieu Spinazola ! Armé de son caméscope 3D, Johann se prépare à filmer la soirée d'enterrement de vie de garçon de Julien, organisée par ses vieux amis Philippe et Gilles. La fête commence. Les ennuis ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez…
  • 21H Tokyo Grand Guignol de Nicolas Alberny, François Gaillard, Yann Moreau, Gilles Landucci : Séance présenté par le réalisateur François Gaillard et le compositeur Pascal Garcin ! Dans la capitale nippone, réputée pour ses excentricités, des choses étranges se passent. Lorsque la nuit tombe, yakuzas, fantômes, lycantropes et autres créatures nocturnes mouvementent les environs au détour d’un voyage temporel et de quelques séances sadomasochistes.
  • 23H Concert de Double Dragon + Guest : Une entité sonore puissante, entre les bandes-originales de John Carpenter et une Amiga sous ecstasy, Double Dragon était le son idéal pour fêter la fin de ces trois jours d’Orgie Filmique.

A la MDE, de 11h à minuit
+ d'infos
Financement FSDIE