Master 1 Études culturelles

Domaine : 
Arts, Lettres, Langues
Crédits ECTS : 
60
Durée : 
1
Niveau d'études : 
BAC +4
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
     

Présentation

"Une formation pluridisciplinaire portant sur des objets culturels variés, et analysant les rapports sociaux et de pouvoir qui les traversent."

 

Les études culturelles sont un carrefour pluridisciplinaire : 

- articulant études littéraires, sciences humaines et sciences sociales,

- analysant de manière critique les relations de pouvoir dans la culture et les rapports entre hiérarchies culturelles et hiérarchies sociales,

- portant principalement sur des pratiques et/ou des objets exclus, marginalisés ou minorés par la tradition académique. 

Le Master première année (M1) Études culturelles vise ainsi à fournir aux étudiants des outils théoriques et méthodologiques pluridisciplinaires en vue d’une réflexivité critique appliquée à toutes les formes de création culturelle, sans discrimination, avec un intérêt particulier pour les productions culturelles considérées comme non canoniques, non « légitimes », qui ne font pas partie des humanités classiques, notamment la « pop culture » (télévision, dessins animés, internet, réseaux sociaux, jeux vidéo, bande dessinée, street art, jazz, rock, rap, punk, reggae, polar, littérature érotique, science-fiction, fantasy, horreur, etc.), de même que les pratiques culturelles non canoniques habituellement rejetées hors de la culture « classique » (« sous-cultures » « populaires » ou des minorités ethnoculturelles et sexuelles et pratiques culturelles au sens anthropologique plus large du terme : sport, cuisine, jardinage, bricolage, mode, fêtes, etc.) et plus généralement toutes les formes de cultures émergentes. Il vise aussi à interroger les rapports entre cultures et pouvoirs, en examinant les conditions sociales et les enjeux politiques de la vie culturelle, notamment au regard des relations entre groupes sociaux dominés et cultures dominantes et centrales.

Les enseignements ont pour but de retracer d’une part l’origine et les évolutions progressives du courant de pensée qui s’est constitué historiquement sous le nom de « cultural studies », depuis son moment fondateur en Angleterre dans les années 1960 jusqu’à ses multiples développements contemporains dans le monde anglo-américain (subcultures, media studies, race/ethnic studies, gender studies, minority studies, diaspora studies, postcolonial studies, subaltern studies, etc.). Ils visent d’autre part à présenter les disciplines, démarches et approches intellectuelles voisines, telles qu'elles ont pu être développées parallèlement en France (et plus généralement en Europe) sous d’autres noms (histoire culturelle, sociologie de la culture, sociologie de la réception, etc.). Ces deux perspectives intellectuelles, à la fois proches et différentes, qui correspondent à deux grandes « traditions nationales » que l’on peut analyser en termes bourdieusiens comme deux « champs de productions nationaux » où s’engendrent des « catégories nationales de pensée », sont liées entre elles et à d’autres aires nationales par de multiples circulations internationales d’idées, de textes et d’auteurs. Elles constituent la matière centrale de ce qui est enseigné et pratiqué dans le master sous le terme éponyme général d’ « études culturelles ».

Au second semestre, un stage de découverte des milieux professionnels d’un mois minimum dans un domaine culturel est obligatoire pour développer l’autonomie des étudiants et les préparer à leur insertion professionnelle. Les étudiants occupant un emploi ou en service civique pourront, s’ils le souhaitent, être dispensés du stage sur présentation d’un contrat de travail à leur directeur de recherche. À la place du rapport de stage, ils rédigeront une Analyse de leurs pratiques professionnelles en relation avec les études culturelles.

La première année du master initie progressivement les étudiants aux méthodes de recherche pour aboutir à la rédaction d’un mini-mémoire.

À l’issue de la première année, les étudiants choisissent de s’orienter soit :

- en Master 2 Études culturelles parcours Cultures en mouvements,

- en Master 2 Études culturelles parcours Études de genre,

- en Master 2 Études culturelles parcours Cultures populaires.

Master Études culturelles Option Double diplôme franco-allemand avec l'université de Heidelberg

Les étudiants ont la possibilité de candidater également à l'option du double diplôme franco-allemand avec l'université de Heidelberg. Les étudiants retenus passeront leur première année de master 1 à l'université Paul-Valéry et ils effectueront l’année entière de master 2 en mobilité à l'université de Heidelberg. Les langues d'enseignement à l'université de Heidelberg seront le français et l'anglais. L'examen des dossiers se fera sur la base des résultats de licence, d'une lettre de motivation et d'une attestation de niveau A2 en allemand et B1 en anglais. À l'issue des deux années de master, sous réserve de l'obtention de tous les crédits d'enseignement nécessaires, les étudiants obtiendront un diplôme de master dans chacune des deux universités.

Savoir-faire et compétences

- Acquérir les outils et les méthodes pour la compréhension des faits et pratiques culturels contemporains,

- Acquérir une solide culture pluridisciplinaire, littéraire, artistique et philosophique,

- Développer une excellente maîtrise de l’écriture et du discours,

- Avoir des capacités d’analyse, de synthèse et d’interprétation des textes.

Référentiel national de compétences de la mention Études culturelles (fiche nationale) Code RNCP 34838

Contrôle des connaissances

Modalités de contrôle des connaissances

Les conditions de modalités du contrôle des connaissances et des aptitudes sont arrêtées par le CEVU (Conseil des Études et de la Vie Universitaire).

Elles réglementent les conditions d'obtention de chacun des diplômes délivrés par l'Université Paul-Valéry Montpellier 3. Elles définissent tous les paramètres de l’évaluation des étudiants et comprennent donc un certain nombre d’informations sur vos examens (la nature, le nombre, la durée et le coefficient de chaque épreuve..).

Elles sont obligatoirement arrêtées et portées à la connaissance des étudiants au plus tard un mois après le début  des enseignements et ne pourront être modifiées ultérieurement en cours d'année. Les modalités de contrôle des connaissances et leur calendrier sont communiquées aux étudiants par voie d'affichage.

Accédez aux modalités de contrôle des connaissances en ligne.

Conditions d'admission

En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail Ecandidat de l'université. 

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

  • Lettre de motivation (évaluation de la curiosité critique des étudiants pour le monde contemporain, de leur intérêt pour toutes les formes de cultures émergentes et de leur capacité à formuler un premier projet de recherche pertinent et original)
  • Stages en relation avec le monde culturel (expérience professionnelle et/ou expérience de la vie à l'étranger)
  • Bon niveau dans au moins une langue étrangère
  • Pour les étudiants non francophones, il est obligatoire d'avoir un niveau de français correspondant au C1.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature pour l'option Double diplôme franco-allemand avec l'université de Heidelberg :

  • Résultats de licence
  • Lettre de motivation
  • Attestation de niveau A2 en allemand et B1 en anglais.

 Pour plus d'informations, consulter les rubriques "Public cible" et "Pré-requis nécessaires".

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr1.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr

Public cible

Licences conseillées pour l'accès au M1 :

- Licence Lettres

- Licence Philosophie

- Licence Sciences de l'homme, anthropologie, ethnologie

- Licence Sociologie

- Licence Science politique

- Licence Histoire

- Licence Arts plastiques

- Licence Arts du spectacle

- Licence LLCER

Pré-requis nécessaires

Pré-requis en termes de connaissances et de compétences :

- Bonne culture générale littéraire, artistique et philosophique.

- Maîtrise des méthodologies d'analyse de texte et/ou d'analyse visuelle (plastique, cinématographique, dramaturgique, etc.) pour les étudiants issus de formations littéraires ou artistiques.

- Maîtrise des méthodologies de l'enquête de terrain (entretiens, questionnaires, observation, etc.) pour les étudiants issus de formations en sciences sociales.

- Pour tous les étudiants :

Capacité à étudier des phénomènes/processus de création culturelle en articulant analyse formelle et inscription dans un contexte historique et socio-politique.

Capacité à analyser de manière critique les normes esthétiques comme des constructions historiques et à comprendre les hiérarchies culturelles dans leurs rapports politiques avec les hiérarchies sociales de chaque époque.

Acquisition des principaux éléments assurant la capacité de rédaction et d’exposition à la fois analytique et synthétique d’une pensée dans un ensemble discursif structuré et articulé. 

- Pour les candidats non francophones, le niveau de français C1 est obligatoire.

Responsable(s) de la formation

Maxime Del Fiol (maxime.delfiol @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Études culturelles (masters.lettres @ univ-montp3.fr)

Bât. H - Bureau 110
Téléphone : 04 67 14 21 25

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 70
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry après le M1 :

- M2 Études de genre

- M2 Cultures en mouvements

- M2 Cultures populaires

Pour tous les autres M2, faire acte de candidature sur le portail eCandidat de l'université.

Poursuite d’études sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M1 :

- Les concours de la fonction publique (filière culturelle de la fonction publique territoriale),

- Les métiers de la culture et du patrimoine (documentation, bibliothèques, médiathèques, musées…),

- Les métiers de l’animation culturelle (directeur de centre culturel, management culturel, accompagnateur de voyages culturels, responsable de développement culturel…),

- Les métiers de l’animation socio-culturelle (médiateur social et culturel, coordinateur socio-culturel, directeur de centre socio-culturel…),

- Les métiers de la vente de produits culturels (conseiller commercial, chef de rayon…).

Aménagements particuliers

Cette formation est également offerte à l'enseignement à distance (EAD).

Les taux de réussite de chaque mention* sont calculés à partir du résultat des étudiants qui ont passé leurs examens.

Retrouvez sur la page Réussite aux examens du site de l'université Paul-Valéry l'ensemble des taux de réussite en master et téléchargez l'évolution des taux de réussite des trois dernières années du master Études culturelles.

* Les taux de réussite sont affichés au niveau de la mention du diplôme et non du parcours.