Parcours Recherche, pratique et création en musiques médiévales

Domaine : 
Arts, Lettres, Langues
Crédits ECTS : 
60 crédits
Durée : 
1 an
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
 
   

Présentation

"Développer des compétences approfondies en musiques médiévales en s’appuyant sur l’interactivité des approches pratiques et théoriques, ouvrant vers les champs de la musicologie et de la recherche-création."

 

Le Master deuxième année (M2) Recherche, pratique et création en musiques médiévales s’inscrit dans la démarche engagée en Master 1.

Il propose une formation approfondie en musiques du Moyen Âge en s’appuyant sur l’interactivité des approches : celles de la recherche (musicologique, historique, anthropologique), de la pratique (vocale mais aussi instrumentale, ainsi que de l’organologie et de l’archéo-lutherie) autour des différents corpus et de la recherche-création.

Il a pour objectif la constitution d’une solide culture musicale et musicologique, de compétences de chercheur et de musicien ainsi que l’acquisition d’une démarche critique.

En fin d’année, les étudiants doivent à la fois rédiger un mémoire de recherche scientifique et réaliser une performance individuelle et collective pour valider leur deuxième année de master.

Ce parcours est le fruit d’un partenariat entre l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, le Centre International de Musiques Médiévales de Montpellier (CIMM, http://cimmducielauxmarges.org/) et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole.

Savoir-faire et compétences

Approfondissement et développement des compétences acquises en Master 1 :

- Acquérir les outils et les méthodes de la recherche en musicologie,

- Acquérir les compétences d’interprète-chercheur spécifiques à ces corpus musicaux,

- S’inscrire dans un processus de recherche-création,

- Comprendre l’environnement, l’organisation et le fonctionnement des milieux culturels et artistiques,

- Développer des capacités d’analyse, de création et une réflexion critique,

- Acquérir une réelle capacité rédactionnelle.

Contenu de la formation

Approche des corpus 

L’approche des corpus est avant tout vocale (même si elle n’exclut pas le travail instrumental).

S’appuyant sur la synergie entre les actions de création du CIMM et la recherche, ce parcours de master privilégie les axes suivants :

- Au plan de la médiévistique musicale, l’accent est porté sur la conception modale de ces musiques, tant du point de vue des échelles non tempérées que du rythme et de la compréhension non harmonique de la polyphonie.

- La recherche-création : à travers un dispositif novateur est proposé un projet de formation par la praxis qui permet aux étudiants de se confronter aux enjeux et aux problématiques de la direction artistique et administrative d’un projet artistique professionnel. Son objectif est d’encourager les bénéficiaires à s’interroger sur toutes les questions ayant attrait directement ou indirectement au processus de création et de production d’un spectacle.

Dans chacun des deux axes, la formation donne sa place à l’organologie médiévale, l’archéomusicologie et l’archéolutherie.

Les professeurs invités : des artistes(artisans)-chercheurs

Caractéristique forte de ce parcours de Master, les cours sont animés par des artistes-chercheurs, spécialistes des corpus qu’ils transmettent, et des artisans-chercheurs (archéo-luthiers). Cette posture se définit par une triangulation entre trois modalités de recherche qui se complètent : 

- une recherche personnelle autour d’enjeux musicaux et musicologiques

- une recherche en dialogue avec des chercheurs universitaires

- la mise en jeu de cette recherche en interaction avec les étudiants dans le cadre de la formation.

Conditions d'admission

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Recherche, Pratique et Création en musiques médiévales.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat de l'université.

La procédure sera la même que celle du parcours de Master 1. L'admission en M2 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et s’organise en deux étapes : d’abord l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation. Les candidats retenus seront ensuite accueillis sur un stage de deux jours avec les professeurs impliqués pour leur permettre de comprendre la démarche. Un entretien sanctionnera cette expérience.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr1.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr

Responsable(s) de la formation

Gisèle Clément (gisele.clement @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Musique (master.musique @ univ-montp3.fr)

Bât. H - Bureau 109
Téléphone : 04 67 14 54 49

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 79
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Recherche, pratique et création en musiques médiévales permet l’inscription en thèse de doctorat des Arts spécialité Musicologie (selon dispositions de l'École Doctorale d'accueil).

Les étudiants peuvent aussi s’inscrire à la préparation du concours de l’agrégation.

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les carrières de chanteur ou instrumentiste comme soliste ou au sein d’ensembles spécialisés,

- Les métiers de l’enseignement,

- Les concours de la fonction publique (filière culturelle),

- Les métiers de la médiation culturelle et du patrimoine musical (bibliothèques, médiathèques, musées…),

- Les métiers de la musique (promotion, diffusion, production, création artistique, programmation, critique…).

Informations supplémentaires

Ce parcours est le fruit d’un partenariat entre l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, le Centre International de Musiques Médiévales de Montpellier (CIMM, http://cimmducielauxmarges.org/) et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole.