CONCERT DE L’ORCHESTRE NATIONAL MONTPELLIER OCCITANIE

Le Mardi, 3. décembre 2019 -
19:15 - 20:30
Théâtre La Vignette

Magnus Fryklund, direction
Cyrille Tricoire, violoncelle
ORCHESTRE NATIONAL MONTPELLIER OCCITANIE

Programme
Anton Dvorak Légendes n°1 de l’opus 59
Ernö Dohnanyi Konzerstück en ré majeur opus 12
Ludwig van Beethoven Symphonie n°8 en fa majeur opus 93

S’affirmant comme l’une des grandes formations instrumentales de la région, au rayonnement national et international, l’Orchestre national Montpellier Occitanie va faire résonner à nouveau toute la noblesse de ses timbres dans un répertoire entre classicisme viennois et musique du début XXe siècle.
L'œuvre originale qui débute le concert est tirée des « Légendes », cycle de dix pièces composé en 1881 par Antonín Dvořák pour piano à quatre mains et plus connu dans la version orchestrale que le compositeur fit l’année suivante.
Ernő Dohnanyi, à l’instar de Béla Bartók, s’est inspiré du folklore hongrois, mais est surtout redevable de l’influence de Johannes Brahms. C’est sous l’archet de Cyrille Tricoire, violoncelle solo supersoliste de l’Orchestre, que résonnera son magnifique Konzertstück pour violoncelle dans lequel on retrouve la tendresse schumannienne et dont les premiers opus suscitaient déjà l’admiration de Johannes Brahms.
La Symphonie n° 8, ou Petite Symphonie comme la surnommait Beethoven, véritable ode à la passion, est lyrique, brève et joyeuse et considérée par Tchaïkovski, comme « l’un des plus grands chefs-d’oeuvre symphoniques de Beethoven ». Magnus Fryklund, jeune et talentueux chef suédois, dirigera ce programme empreint de poésie.

Tarifs

Mardi 3 décembre 2019 / 19:15

Tarif unique 5 € - LPV 2 € - Yoot 5 €

Durée : 1h20

Billeterie ICI

Biographie

L’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie Pyrénées-Méditerranée réunit quatre-vingt-treize musiciens et un choeur de trente et un artistes. Valérie Chevalier en est la directrice générale depuis décembre 2013. Fidèle à sa mission de rayonnement, l’Orchestre et le Choeur se produisent à l’Opéra Comédie et à l’Opéra Berlioz ainsi que dans la Région. Une programmation lyrique et symphonique est présentée chaque année.
Afin de sensibiliser de nouveaux publics à la musique classique, l’OpéraOrchestre programme aussi des concerts « hors les murs » : médiathèques, maisons pour tous, écoles, universités, prisons… et accueille des milliers d’élèves et d’étudiants lors de répétitions générales et de concerts.
/ www.opera-orchestre-montpellier.fr