Soutenance de thèse

Le Vendredi, 14. février 2020 -
14:00 - 19:00
Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint Charles

Monsieur Nicolas LEFRANÇOIS

Soutiendra vendredi 14 février 2020 à 14 h

Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 1

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Sciences du langage

Titre de la thèse : Gestion du plurilinguisme au Grand-Duché de Luxembourg. Projet de modélisation des politiques linguistiques nationales dans le cadre de l'insertion et de l'intégration des populations étrangères

Composition du jury :

  • M. Giovanni AGRESTI, Professeur, Université Bordeaux-Montaigne
  • Mme Ksenija DJORDJEVIC LÉONARD, Maîtresse de conférences habilitée, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directrice de thèse
  • Mme Adelheid HU, Professeure, Université du Luxembourg
  • M. Bruno MAURER, Professeur, Université de Lausanne (Suisse)

Résumé de la thèse :

Le Grand-Duché de Luxembourg, petit pays d'Europe qui compte parmi les plus riches de la planète, dispose d'une situation linguistique unique : le trilinguisme national et individuel comptant le luxembourgeois (langue nationale depuis 1984), le français et l'allemand. Toutefois, le pays compte dans sa population résidente 48 % d'étrangers incapables d'intégrer les trois langues nationales pour s'insérer dans le pays. Les vagues successives d'immigration depuis 1945 ont vu les populations romanophones arriver massivement et s'emparer du français comme véhicule inter-communautaire, renforçant la présence de cette langue et dévalorisant son statut (langue des émigrés sous-qualifiés). Se sont alors développés les phénomènes survalorisation et de dénigrement linguistique entre groupes communautaires distincts, les pratiques linguistiques tendant à renforcer l'éloignement des différents groupes.
Cependant, deux phénomènes affectent à présent le statu quo linguistique :
- le besoin du pays en nouvelle main-d'oeuvre étrangère pour stabiliser le modèle économique et garantir une activité économique viable ;
- l'arrivée soudaine de réfugiés qu'il faut intégrer.
Ces nouvelles populations n'ont pas une inclination particulière pour le français, ne connaissent pas le luxembourgeois, sont parfois éloignées de l'allemand (sauf en ce qui concerne les arrivants d'Europe de l'Est), et ne maîtrisent que des rudiments d'anglais. La question se pose pour eux du choix stratégique d'une langue utilisable au maximum de situations vitales à surmonter pour s'installer dans le pays.
La question se pose alors aux institutions de promouvoir un modèle médian abordable par le plus grand nombre en prenant soin de ménager l'orgueil national et de maintenir le poids hautement symbolique du trilinguisme national. En effet, le trilinguisme n'est pas à proprement parler l'outil idéal pour guider des populations migrantes dans les meilleures voies d'intégration.
La thèse pose la question de l'optimisation des politiques d'accueil ou de réinsertion dans une perspective apaisée de concorde sociale.