Séminaires de réflexion 2017/2018

Le Groupe de Recherche Interdisciplinaire (GRI), agitateur d’idées du projet IDEFI-UM3D, en collaboration avec la Faculté des sciences, propose tout au long de l’année une réflexion collective sur la pédagogie universitaire (pratiques pédagogiques, usages numériques, relation enseignants-apprenants, etc.) à travers plusieurs séminaires alternant moments de présentation et moments de discussion.

L'évaluation des compétences

Le 16 mai 2018, de 11h30 à 13h00, à la Faculté des Sciences, salle SC23.01, nous avons accueilli Laetitia Girard, docteure en Sciences de l'Éducation et consultante internationale.

La conférence aborde les points suivants :

- l'alignement pédagogique
- qu'est-ce qu'une compétence
- comment développer la compétence
- comment évaluer la compétence
- comment mettre en place l'approche par compétence

 

Pour voir ou revoir la vidéo, c'est ici !

 

Savoir ou compétences ou, du savoir aux compétences : vraies ou fausses questions ?

En mai 2018, nous avons accueilli Bénédicte Gendron de l'université Paul Valéry Montpellier 3.

La présentation s’articule autour de ces trois axes :

- de la notion de qualification à la notion de compétence, enjeu et perspective de la formation tout au long de la vie et développement durable des personnes : du poste à l’emploi, l’employabilité ;
- du champ de l’emploi à  la sphère de l’éducation, la notion de compétence en éducation dans la perspective d’une éducation capacitante : de la personne à sa capacitation ou son empowerment ;
- de la notion de compétence, une possible articulation de la compétence aux savoirs : les 3S  dans les approches positives de l’éducation et de la pédagogie active et la perspective du développement capacitaire et durable des personnes.

 

Retrouvez la conférence en ligne ici

L'approche par les compétences dans l'enseignement et la formation

Le 25 janvier 2018, nous avons accueilli Pierre Hébrard, Chercheur associé au LIRDEF, en salle C020 de l'université paul-Valéry Montpellier 3, de 12h00 à 13h30.

La conférence aborde les points suivants :

- les éléments d'histoire de l'approche par les compétences dans l'enseignement et la formation (de la "competency based education" aux référentiels actuels) ;
- la notion de "compétence", différentes façons de la définir ;
- quelques paradoxes de l'approche par les compétences, telle qu'elle est pratiquée ;
- l'intérêt et les limites des référentiels d'activités (ou de métier) et de compétences

 

Pour voir ou revoir la conférence, c'est ici.

Cognition et multimédia : Les atouts du numérique en situation d'apprentissage

Le 1er décembre 2017 de 12h00 à 13h30 en Salles des Commissions de l'université Paul-Valéry, nous avons accueilli Nathalie Blanc et Jean-Marc Lavaur de l'université Paul Valéry Montpellier 3, laboratoire Epsylon.

À n’en pas douter, l’évolution technologique de la société est à la fois source d’un vif engouement et d’inquiétudes multiples. Un attrait certain et bien légitime pour les vastes possibilités qu’offre le multimédia est bien souvent refreiné avec une mise au banc des accusés des nouvelles technologies et un focus sur les conséquences négatives de ses usages. Le progrès technologique serait-il donc le pire ennemi du fonctionnement cognitif de l’individu désireux d’acquérir de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences ? La faible mémorisation des informations recherchées sur internet (e.g.,Sparrow, Liu &Wegner, 2001), la prise de notes sur clavier moins efficace que la prise de notes à la main (e.g., Mueller & Oppenheimer, 2014) ou encore l’interprétation moins riche d’un texte lu sur écran que sur papier (e.g., Kaufman & Flanagan, 2016) sont autant de résultats qui incitent à une utilisation prudente et réfléchie du multimédia comme contexte propice aux apprentissages.
Nous prendrons deux exemples d'utlisation réussie des médias comme aide à la compréhension (histoires) et d'acquisition des langues ( films sous-titrés).

 

Pour voir ou revoir la conférence, c'est ici.

 

Les nouveaux étudiants : massification et démocratisation

Le 3 octobre 2017 de 11h30 à 13h00 dans la salle Camproux de l'université Paul-Valéry Montpellier 3, nous avons accueilli le sociologue Jean Paul Laurens de l'université Paul Valéru Montpellier 3.

La massification de l’université française est indéniable et avec elle la transformation de l’identité estudiantine. Une littérature importante traite ce point dont nous extrairons seulement 4 éléments dans le but de zoomer sur la question de la démocratisation de l’accès aux études supérieures. D’abord en se demandant si les nouveaux étudiants (cf. Valérie Erlich) forment toujours un groupe social homogène et caractérisable par rapport aux autres jeunes de la société. Ensuite en examinant quelques données statistiques simples et officielles pour fixer la réalité et l’ampleur des évolutions en cours en ce qui concerne les effectifs étudiants. Ensuite en évoquant la fragmentation des structures de l’enseignement supérieur qui induit d’une part de nouveaux usages de l’enseignement supérieur et d’autre art un processus de démocratisation ségrégative (cf. Pierre Merle) de celui-ci. Enfin en évoquant les résultats d’une étude récente et originale (cf. Elise Tenret) sur la légitimité du mérite universitaire du point de vue des nouveaux étudiants.

Retrouvez la conférence en ligne ici