Parcours Études de genre

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 
       

Présentation

"Comprendre les rapports de pouvoir entre les sexes, les théories féministes et de genre."

 

Le Master deuxième année (M2) Études de genre répond à un triple objectif intellectuel. Premièrement, il vise à apporter un éclairage historique et à donner des bases conceptuelles permettant aux étudiants d’appréhender dans sa totalité ce vaste champ de recherches. Il s’agira de faire la généalogie et de dresser le tableau des différents courants et écoles qui composent les théories féministes, les études queers, les études gaies et lesbiennes, les études de genre et de sexualité, les études trans, etc. L’enjeu sera également de donner aux étudiants l’occasion de s’approprier les textes majeurs et les concepts clés des études de genre.

Deuxièmement, ce parcours aura pour fin d’apprendre aux étudiants à appliquer les outils théoriques des études de genre à leurs propres objets de recherche - que ces objets soient directement liés ou pas aux questions de genre. L’important sera de faire voir en quoi ces instruments conceptuels permettent d’ouvrir des perspectives nouvelles, d’enrichir, d’approfondir et de complexifier l’approche d’un sujet.

Troisièmement, il s’agira de faire voir en quoi les études de genre permettent d’acquérir un rapport réflexif aux différentes disciplines, à interroger les préjugés de genre sur lesquelles elles sont parfois bâties, à débusquer les impensés sexistes qui les travaillent et en limitent la portée.

Comme en M1, les étudiants suivent un stage obligatoire de découverte des milieux culturels d’un mois minimum pour renouveler et approfondir le contact avec le monde professionnel de la culture. Les étudiants occupant un emploi ou en service civique pourront, s’ils le souhaitent, être dispensés du stage sur présentation d’un contrat de travail à leur directeur de recherche. À la place du rapport de stage, ils rédigeront une Analyse de leurs pratiques professionnelles en relation avec les études culturelles.

Enfin, la formation a pour objectif de compléter l’initiation aux méthodes et outils de la recherche en Études culturelles pour préparer les étudiants à la rédaction d’un mémoire de recherche scientifique validant leur diplôme de master.

Savoir-faire et compétences

- Acquérir les outils et les méthodes de la recherche dans la discipline,

- Décrypter les rapports de pouvoir entre les sexes

- Développer une excellente maîtrise de l’écriture et du discours,

- Avoir des capacités d’analyse, de synthèse et d’interprétation des textes.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature sur le portail eCandidat de l'université les étudiants titulaires d'un M1 ou d'un Bac+4.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

  • La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : ufr1.fc @ univ-montp3.fr
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr

L'alternance à l'université

L’Alternance est un rythme d’études spécifique qui intègre des phases d’apprentissage à l’Université et des phases d’applications pratiques au sein d’organisations professionnelles : entreprises privées, entreprises/entités publiques, associations, GIP, EPIC, ONG, etc.

L’Alternance, c’est également un dispositif législatif qui permet aux bénéficiaires de concilier travail en entreprise, (ou toute autre organisation ou association) et formation à l’Université.

Ce dispositif se décline sous la forme de 2 types de contrat de travail pour les étudiants et les demandeurs d’emploi : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation et sous la forme d’un aménagement spécifique pour les salariés déjà en poste : la PRO A.

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 propose déjà plus de 40 formations organisées en alternance. 

Dispositifs et contrats

  • Le contrat d'apprentissage :

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise.

Le titulaire du contrat d’apprentissage doit être âgé de 16 à 29 ans révolus. Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans (les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé, les sportifs de haut niveau).

L'Unité de formation par apprentissage de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (UFA), vous accompagne dans cette procédure : alternance @ univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

  • Le contrat de professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui associe formation théorique à l’université et application pratique au sein d’une entreprise (ou toute autre organisation ou association).

Le titulaire du contrat de professionnalisation doit être âgé de 16 à 25 ans révolus, ou être demandeur d'emploi âgé de 26 ans et plus, inscrit à Pôle Emploi, ou être bénéficiaire d'un contrat d'insertion (RSA, ASS, AAH, CUI).

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO), vous accompagne dans cette procédure : alternance @ univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

  • La Promotion par alternance (Pro A) :

La Promotion par alternance est un dispositif qui permet aux salariés en poste de favoriser leur évolution ou leur promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Mise en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’entreprise, la Pro-A est mobilisée dans une optique d’évolution, de réorientation professionnelle ou de co-construction de projets qualifiants entre salariés et employeurs.

Le service universitaire de formation continue de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (le SUFCO), vous accompagne dans cette procédure : alternance @ univ-montp3.fr (alternance @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Études culturelles (masters.lettres @ univ-montp3.fr)

Bât. H - Bureau 110
Téléphone : 04 67 14 21 25

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 70
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master Études culturelles permet l’inscription en thèse de doctorat Études culturelles, spécialité Francophonie, ainsi qu’en d’autres thèses sous réserve des conditions d’acceptation fixées par l’école doctorale : doctorat d’Études romanes, d’Études du monde anglophone, d’Anthropologie, de Sociologie, etc.

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les concours de l’enseignement,

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique (filière culturelle de la fonction publique territoriale),

- Les métiers de la culture et du patrimoine (documentation, bibliothèques, médiathèques, musées…),

- Les métiers de l’animation culturelle (directeur de centre culturel, management culturel, accompagnateur de voyages culturels, responsable de développement culturel…),

- Les métiers de l’animation socio-culturelle (médiateur social et culturel, coordinateur socio-culturel, directeur de centre socio-culturel…),

- Les métiers de la vente de produits culturels (conseiller commercial, chef de rayon…).

Aménagements particuliers

Cette formation est également offerte à l'enseignement à distance (EAD).