Humanités numériques

IDEFI-UM3D soutient le projet Nexus qui relève le défi de la réussite en licence du plus grand nombre d’étudiants, dans une université de Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales, en mettant en avant les humanités numériques.

Le projet NEXUS poursuit deux objectifs principaux :

- la réussite de tous les étudiants en licence en tenant compte de l’hétérogénéité des publics accueillis et en proposant des parcours plus différenciés : « contrat de réussite » avec cursus de formation choisi, accompagnement individualisé et préparation efficace à l’insertion professionnelle ou à la poursuite des études,

- répondre à l’enjeu de la digitalisation des métiers et anticiper l’émergence de nouveaux métiers par le développement des « Humanités Numériques » : renforcement de l’attractivité nationale et internationale de l’Université Paul-Valéry et démontrer l’intérêt des filières Lettres, langues, arts, sciences humaines et sociales auprès du monde socio-économique et des étudiants.


Pour atteindre ces objectifs, l’université Paul-Valéry utilise trois leviers :

1 > Nouvelle offre de formation

- les briques en Humanités numériques : modules d’apprentissage obligatoires sur les Humanités numériques pour tous les étudiants de toutes les licences,

- les labels : affichage simplifié de la proposition pédagogique professionnalisante de l’UPVM3 en lien avec DICOPRO,

 - la modularité : accompagnement de l’offre de formation à distance complémentaire de l’offre en présentiel.

2 > Réussite des étudiants

- prévenir le décrochage : détection précoce, entretiens individuels, accompagnement disciplinaire et méthodologique,

- approche personnalisée : orientation des étudiants néo-entrants. Repérage des difficultés des étudiants et accompagnement individualisé. Rythme d’apprentissage personnalisé.

3 > Accompagnement et moyens pédagogiques

- l’A.T.E.L.I.E.R : Accompagnement à la Transformation Et à L’Innovation dans l’Enseignement et la Recherche. L’ensemble des enseignants est accompagné pour permettre la mise en place de dispositifs de formation hybrides permettant la fluidité des apprentissages,

- l’espace ARCHIPEL : 1 salle de cours connectée et 3 espaces de travail, tous équipés d’écrans et d’un logiciel de travail collaboratif, pour les étudiants,

- la Fabrique, tiers-lieu pour la pédagogie par projet, en lien avec le monde socio-économique (entreprises, institutions, collectivités, associations...).

Découvrez le projet en vidéo ici