Notre engagement

Plan de sobriété énergétique

 

L'Université Paul-Valéry a co-construit son Plan de Sobriété Energétique (PSE) avec l'ensemble des directions et composantes.

Celui-ci a été soumis au conseil d'administration du 15 novembre 2022 et a fait l'objet d'un vote à l'unanimité pour l'ensemble des objectifs et mesures  qu'il présente.
[L'État français mobilise l'ensemble des parties prenantes publiques et privées au travers d'un grand plan de sobriété énergétique pour garantir à court terme notre sécurité d'approvisionnement dans le contexte de guerre en Ukraine, et, à plus long terme, sortir la France des énergies fossiles d'ici 2050 pour atteindre la neutralité carbone.
Consciente des enjeux environnementaux et sociétaux et de son rôle en tant qu'actrice socio-économique, l'Université Paul-Valéry mène depuis longtemps des actions en matière énergétique et environnementale.
Elle a réalisé son premier Bilan carbone® complet (scope 1,2 et 3) en 2016 et a renouvelé la démarche en 20191, assortis à chaque fois de plans d'action dans plusieurs domaines: patrimoine immobilier, énergies, mobilité, achats, imprimerie, actions de sensibilisation et de communication ... afin de réduire son empreinte carbone et impliquer l'ensemble de la communauté universitaire.
La politique DD-RS votée en 2018 confirme les objectifs d'un meilleur management de l'énergie et de réduction de l'empreinte carbone (axes 1 et 2). Le Schéma pluriannuel de stratégie immobilière ainsi que le contrat 2021-2026 avec le MESR s'inscrivent dans cette dynamique et élargit le champ d'action, en particulier dans le domaine de la formation et de la recherche.
Si plusieurs facteurs favorisent une faible consommation énergétique de l'établissement (nombre de campus réduit, raccordement du campus central à une chaudière centrale bois, région au climat favorable ... ), l'enjeu économique est également prégnant.]

Consulter le PSE

 

 

 

Depuis le rapport Bruntland de 1979, le développement durable ou soutenable est défini comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».
Après adoption de la loi portant engagement national pour l’environnement, l’article 110 .1.III du code de l’environnement comportera la définition suivante :
L’objectif de développement durable, tel qu’indiqué au II, répond à cinq finalités :

  • La lutte contre le changement climatique
  • La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources
  • La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations
  • L’épanouissement de tous les êtres humains
  • Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

La notion de DD s’est imposée non plus comme une source de recommandation mais comme un impératif juridique (Charte de l’environnement, lois Grenelle, Plan Vert…) qui englobe les champs économique, social et environnemental. La seule adaptation de l’université aux nouvelles normes juridiques « durables » impose de construire une stratégie DD & RS.

L'Université pour sa politique DD & RS a défini trois axes stratégiques :

  • Maitriser la politique énergétique
  • Réduire l'empreinte écologique
  • Poursuivre les conditions d'une université durable et citoyenne

Enfin, le DD & RS constitue également une source d’innovation qui prend en compte des évolutions technologiques et de nouvelles pratiques sociales et économiques, fondées en grande partie sur les technologies de l’information et de la communication.

Consulter : politique_developpement_durable_et_responsabilite_societale.pdf
La politique Développement Durable et Responsabilité Sociétale de l'université a été adoptée au Conseil d'administration du 25 septembre 2018 à l'unanimité.

Dernière mise à jour : 17/11/2022