FESTIVAL BRUITS BLANCS #2

Le Jeudi, 5. décembre 2019 -
19:15 - 21:15
Théâtre La Vignette

FESTIVAL BRUITS BLANCS #9
Formes audiovisuelles, musiques exploratoires, littérature et poésie

Le festival Bruits Blancs propose des performances et rencontres entre compositeurs - musiciens, créateurs vidéo et écrivains - où sont explorées toutes les formes d’expressions nées des nouvelles technologies et du numérique, des champs de « l’expérimental électronique » ou de l’art acousmatique.
Un espace et un temps où se confrontent les langages et les genres, de manière improvisée.

// 1ère partie # collectif CHDH
/ création « Déciban »
À la recherche d’une radicalité synesthésique, les performances hypnotiques du collectif travaillent sur les mouvements conjoints entre image et son et appartiennent autant au cinéma expérimental dans la forme utilisée qu’à la musique improvisée dans la manière où elles sont jouées. « Déciban » est le nouveau projet de performance audiovisuelle dans laquelle des formes sonores et visuelles émergent à partir de bruit. À l’écran, un bruit vidéo semblable à la « neige » des anciens téléviseurs analogiques remplit tout l’espace. Cette matière hypnotique, accompagnée de son alter ego sonore, est animée et mise en mouvement par des forces contrôlées informatiquement par deux performeurs.

// 2ème partie # Franck Vigroux & Kurt D’Haeseleer
/ création A/V « The Island » [France/Belgique]

Franck Vigroux est un artiste protéiforme qui évolue dans un univers où se croisent musiques contemporaines, théâtre, danse et arts numériques. Guitariste de formation, il s’est peu à peu orienté vers la musique électroacoustique puis le live électronique. Producteur et performer particulièrement actif, il se consacre à la mise en scène de sa musique à travers des formes hybrides et transversales. Après un long parcours à travers des scènes de musiques expérimentales underground et la publication de nombreux opus discographiques, il acquiert une véritable reconnaissance et collabore avec des musiciens et ensembles de premier plan. Il a été Lauréat Villa Médicis hors les murs en 2009.

Kurt d’Haeseleer est directeur artistique du WERKTANK, une maison de production en art médiatique installée à Louvain. Il est vidéaste, produit des vidéos et des installations. Il travaille sur la visualisation et la symbolisation du trafic dynamique de données et d’informations à notre époque de câbles de fibre de verre, d’ordinateurs et de modems. Les médias sont symbolisés par des couches de textures pixelaires visqueuses, la noise et l’interactivité.
Son travail se situe à l’intersection de la peinture, du clip vidéo, du cinéma et de la performance. Il contribue fréquemment, en tant que créateur vidéo, à des spectacles de théâtre, de danse ou d’opéra, et il propose également des spectacles personnels.

// 3ème partie # Charles Robinson & Patrice Soletti
/ rencontre auteur/musicien

Charles Robinson est un écrivain français, explorateur des marges. Son premier roman, Génie du proxénétisme (Seuil, 2008) a été adapté au théâtre. En 2011 paraît un nouveau roman, Dans les Cités : au cœur de l’intrigue, le parcours d’un ethnologue employé par un cabinet d’architecture pour aller faire un rapport sur une cité promise à la réhabilitation.

Patrice Soletti est un guitariste improvisateur et compositeur autodidacte, actif au sein de groupes musicaux issus du jazz et du rock alternatif. Il collabore et compose régulièrement pour la danse contemporaine, l’image et le théâtre. Attaché à une certaine idée de l’émancipation et de l’autonomie (do it yourself) il développe son expression singulière en s’investissant dans des projets artistiques collectifs, joue du jazz, de la musique expérimentale, du rock, réalise des projets pluridisciplinaires, participe à la mise en place de micro-structures de production autogérées...Dans le domaine du jazz et de la musique improvisée contemporaine, il a collaboré avec de nombreux artistes notamment Louis Sclavis, Barre Phillips, Catherine Jauniaux, Bruno Chevillon…

Tarifs

Jeudi 5 décembre 2019 / 19:15

Tarif unique 5 € - LPV 2 € - Yoot 5 €

Durée : 2h

Billeterie ICI

Biographie

FESTIVAL BRUITS BLANCS #9
Formes audiovisuelles, musiques exploratoires, littérature et poésie
du 21 novembre au 7 décembre 2019
ARCUEIL - ALFORTVILLE - ISSY LES MOULINEAUX - BAGNOLS LES BAINS - LE VIALAS - MONTPELLIER

Il n’y a de vitalité artistique que dans l’exploration permanente : celle de la découverte, celle d’ouvrir des voies inconnues.
Créé en 2011 à Anis Gras - le lieu de l’autre (Arcueil), le festival Bruits Blancs propose des performances et rencontres entre compositeurs - musiciens, créateurs vidéo et écrivains - où sont explorées toutes les formes d’expressions nées des nouvelles technologies et du numérique, des champs de « l’expérimental électronique » ou de l’art acousmatique. Un espace et un temps où se confrontent les langages et les genres, de manière improvisée.
Tel un laboratoire de découvertes ancré dans la vie artistique musicale et littéraire contemporaine, il soutient directement les artistes en leur offrant un espace de création et de rencontre, une voie d’exploration propre à chacun, singulière et susceptible d’ouvrir sur une aventure, des collaborations inattendues, voire inespérées.
Au fil des éditions, le festival a enrichi et élargi sa programmation; désormais, Bruits Blancs accueille non seulement des artistes résidents à Anis Gras - le lieu de l’autre (Annabelle Playe, Michel Simonot, Franck Vigroux…), mais aussi des artistes d’ailleurs, français et étrangers (Suède, Pologne, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Etats-Unis…). Il tend également vers une démultiplication des formes artistiques, et propose désormais outre la rencontre inédites entre auteurs et musiciens, expositions, performances et installations. Enfin, et pendant six soirées, le festival s’associe également avec différents partenaires, en Île-de-France (le Cube - Issy-les- Moulineaux, la Muse en Circuit - Alfortville) ou en province (Scènes Croisées - Mende, La Vignette scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier, Vent des Signes - Toulouse), mu par la volonté de diffuser cet esprit de découvertes et d’échanges sur un plus large territoire.
La neuvième édition de Bruits Blancs est un temps concentré offert à de telles aventures; il propose notamment cette année une création protéiforme de la musicienne Hélène Breschand, mêlant danse, cirque et arts plastiques. Entre autres, seront également au programme la création « Climax » mêlant vidéo d’Antoine Schmitt et Hortense Gauthier, les deux musiciennes australiennes de Super Liminum, la création « The Island » de Franck Vigroux et Kurt d’Haeseleer, le duo Arnaud Rivière et Mario De Vega ou encore des artistes du collectif Cellule d’Intervention Metamkine.
Temps forts et désormais incontournables du festival, les dernières journées du festival seront consacrées à la rencontre entre écrivain.es/musicien.es, séquences inédites de vingt minutes basées sur l’improvisation; véritable temps de création, deux artistes qui ne se connaissent pas sont invités à se découvrir et à proposer une confrontation directe entre écriture littéraire, poétique et écriture musicale électronique.

+ d'infos sur le festival

Distribution / Production

| Production Écarts Anis Gras, Arcueil

| Coproduction La Muse en Circuit - Alfortville, Le Cube - Issy les Moulineaux, Scènes Croisées de Lozère, La Vignette - scène conventionnée / Université Paul-Valéry Montpellier 3

| Avec le soutien de Dicream, Biennale Nemo, DRAC IDF, Spedidam, Sacem, SACD

| En partenariat avec L’Hiver Nu - Lanuéjols, Rudeboy Crew - Bagnols les Bains et la Cie d’Autres Cordes