Elodie Bardes - Chargé de mission révision du SCoT

Master Développement Durable et Aménagement, parcours urbanisme et projet de territoire, promo 2015

"Lors de mon premier stage de master (4 mois en 1ère année), effectué dans le Syndicat Mixte du SCoT du Biterrois j'ai eu la chance de me voir proposer un poste suite à la vacance d'un recrutement. J'ai de ce fait effectué mon stage de 2e année (6 mois) dans la même structure avant d'être embauchée avec divers contrats et statuts (des CDD de quelques mois à 2 ans) jusqu'à aujourd'hui soit un total de presque 5 ans (stages inclus).

Depuis l'obtention de mon diplôme j'occupe un poste de chargé de mission révision du SCoT. Mes missions principales durant ces 5 années ont été la récolte et l'analyse de données pour réaliser un diagnostic de territoire (les parties démographie, logements, emplois et niveaux de vie et mobilités ont été traités en interne principalement par moi) avant de compiler l'ensemble des travaux (internes et bureaux d'études) pour rédiger un diagnostic complet (ma mission principale depuis maintenant une année). En parallèle j'ai aussi été amenée à contribuer à la rédaction du projet politique (PADD) et de certaines parties du document réglementaire (DOO), la réalisation de la prospective (démographie, logements et logements sociaux) et l'animation de réunion de concertations de divers formes et objectifs (incluant l'analyse des résultats obtenus).

Ma formation de géographe aménageur du territoire m'a, avant tout, permis de comprendre, voire d'être en capacité d'analyser de nombreux domaines allant de l'environnement à l'économie en passant par les mobilités, la démographie ou encore le logement. Cette ouverture sur divers champs disciplinaires me permet à la fois d'éclairer certaines analyses pointues pour mes collègues d'autres formations et de croiser ces divers champs pour obtenir une vision du territoire nouvelle. Toutes ces approches sont ensuite rapportées à des problématiques locales dans un contexte sociétal plus complexe qu'à Montpellier (taux de chômage plus élevé, plus grande précarité, saisonnalité de l'emploi très forte, etc.) qui rendent le travail à long terme (horizon du nouveau document 2040) très intéressant.

Outre cette formation théorique très riche la formation permet d'avoir jusqu'à 6 mois de stage chaque année (1 année au total) ce qui est un atout considérable pour chercher un emploi par la suite. En effet, l'expérience professionnelle est l'un des premiers éléments observés dans les entretiens d'embauche auxquels j'ai pu assister depuis le début de mon travail dans la structure."