Simon Thuault - Égyptologue

Egyptologue

Doctorat d'Egyptologie

"J’ai obtenu mon doctorat le 1er décembre dernier. C’est un doctorat d’Egyptologie avec une thèse intitulée « La dissimilation graphique dans les textes égyptiens de l’Ancien Empire ». Actuellement, je suis sur le point de signer un contrat post-doctoral d’un an dans une université en Allemagne. Ce post-doc me permettra de partager les projets de recherche de l’équipe d’égyptologie de cette université et de prolonger mes propres travaux en vue de diverses publications qui enrichiront la littérature égyptologique. En parallèle de cela, je dispenserai quelques heures d’enseignement et participerai à l’organisation de divers événements liés à l’université et à ses projets.

Depuis l’obtention du diplôme (il y a environ deux mois donc), j’ai grandement avancé dans les recherches que j’avais laissé de côté pendant ma thèse et j’ai continué à correspondre avec divers instituts à travers le monde (Paris, Berlin, Jérusalem…) dans le but d’initier des partenariats propices à la réalisation de projets à plus grande échelle que la seule université Paul Valéry ou même que la seule France.

Ma formation à Paul Valéry m’a été utile d’une part d’un point de vue professionnel puisque j’y ai réalisé mon rêve d’enfance (devenir égyptologue) en parvenant à mener à terme une thèse de doctorat sur l’écriture hiéroglyphique égyptienne. J’y ai développé de nombreuses compétences dans divers domaines : égyptologie, linguistique, travail en équipe, ancrage dans la communauté égyptologique, nets progrès en langues étrangères (anglais et allemand surtout), etc. De plus, j’ai été élu représentant des étudiants au sein de l’équipe d’égyptologie. J’ai donc participé à la vie de l’université et à la valorisation des demandes étudiantes auprès des institutions. D’autre part, d’un point de vue plus personnel, mes années montpelliéraines m’ont permis de faire de nombreuses rencontres et de m’épanouir à la fois dans mon travail et dans ma vie. Paul-Valéry fait partie des universités qui encouragent le partage et l’ouverture aux autres disciplines et au monde en général, ce qui fut mon cas.

Photo prise dans la pyramide de Téti, à Saqqâra, en Egypte